Accueil » Point de Vue » L’Anglais, un pas de plus!

L’Anglais, un pas de plus!

Le gouvernement algérien a pris une nouvelle décision en faveur du pluralisme linguistique en annonçant la création immédiate d’une spécialité d’enseignants d’anglais pour le cycle primaire. Dès la 3e année du primaire, l’anglais sera enseigné en Algérie, avec l’ouverture d’une spécialité de professeur d’anglais dans les écoles supérieures à partir de l’année scolaire 2023-2024. Cette mesure vise à renforcer l’enseignement de la langue anglaise dès le plus jeune âge. Le Conseil des ministres algériens avait décidé d’introduire l’anglais à partir de la 3e année primaire lors de sa réunion du 20 juillet 2022. Le Président du pays avait ensuite ordonné d’appliquer cette mesure dès la rentrée scolaire 2022-2023. En effet, le Haut Conseil de la Langue Arabe a, la semaine dernière, organisé un séminaire national à Alger sur le thème de «l’enseignement de l’anglais au primaire». Lors de cet événement, les différentes dimensions de l’enseignement de l’anglais à un niveau avancé dans le cycle primaire ont été examinées. Le président du HCLA, Salah Belaid, a déclaré à l’APS que l’introduction de l’anglais dès la 3e année du primaire était un choix stratégique visant à renforcer l’utilisation de cette langue en tant que moyen de production scientifique. Il a également souligné que cette initiative avait été bien accueillie par les parents d’élèves, saluée par les syndicats et rapidement adoptée par les élèves scolarisés. Selon Nora Tairi, inspectrice centrale au ministère de l’Education nationale, la décision d’enseigner l’anglais dès la troisième année du primaire vise à préparer les jeunes générations à une ouverture accrue sur le monde de demain, en considérant l’anglais comme la langue du savoir et de la technologie. De son côté, Zoheir Belkadi, inspecteur d’anglais à la Direction de l’Education (Alger centre), a souligné le succès de l’approche adoptée, en mettant en évidence la qualité de la formation des enseignants d’anglais au niveau primaire. L’Anglais est déjà enseigné dans les collèges en Algérie, et il est également présent dans l’enseignement supérieur. En juillet 2019, une réforme a été lancée en ce sens. De plus, les deux nouvelles écoles supérieures de mathématiques et d’intelligence artificielle ont annoncé qu’elles adopteraient l’anglais pour l’enseignement de certains modules.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben ...

Le SOS des enfants du Soudan

«Depuis près d’un an, les ...