Accueil » ORAN » L’anarchie se propage en toute impunité. L’espace public sous la férule des squatteurs

L’anarchie se propage en toute impunité. L’espace public sous la férule des squatteurs

L’occupation illégale de l’espace public ne cesse de gagner de l’ampleur à Oran et toutes les villes ou presque en souffrent. C’est une anarchie qui se propage en toute impunité. Un ras le bol collectif en fait échos, jusqu’aux petits enfants qu’on vole impunément à leur maman. En effet, emprunter la voie publique est devenu une mésaventure ; car on ne peut pas faire cent mètres sans être obligé de changer de direction. En plus d’entraver la fluidité de circulation, engendrer des accidents et porter atteinte à l’image de la ville et à son environnement, ce phénomène d’occupation illégale de la voie publique constitue une violation flagrante de la loi et sa propagation dans les différents espaces et avenues d’Oran suscite moult interrogations. Ce phénomène de l’occupation illégale de l’espace public ne cesse de gagner de l’ampleur à Oran et toutes les villes du pays en souffrent. C’est une anarchie qui se propage en toute impunité. L’occupation illégale du domaine public entre, de plus en plus, dans les mœurs des pouvoirs publics qui luttent sans succès. Elle a pris des proportions alarmantes que les services concernés se cachent pour laisser planer en surface cette gabegie. Dans les centres villes, les quartiers, les boulevards entre autres, les trottoirs sont littéralement investis, soit par les tables de cafés, les marchandises des commerces, ou des marchands ambulants. La circulation sur les trottoirs devient donc une difficulté quotidienne et les piétons souffrent le martyre pour se frayer un chemin dans ces espaces encombrants. Le cas d’Oran est frappant. De nombreux commerçants refusent toujours de rompre avec ces pratiques à la fois illégales et provocantes. Ils n’ont ni l’autorisation d’occuper le trottoir ni le droit de squatter les places de stationnement des voitures. Le cas d’Oran est frappant.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Journée commémorative. 232 ème anniversaire de la libération de la ville d’Oran de la colonisation espagnole

La libération d’Oran en 1792 ...

A quand un transport digne d’Oran

Le transport public n’est pas ...

Journée nationale du chahid. Les sœurs Benslimane ressuscitées

Proclamée officiellement le 18 février ...

Hassi Bounif. Triste constat

Hassi Bounif s’est malheureusement métamorphosé ...

Gardiens de voiture. «Il est grand temps de mettre fin à l’anarchie»

Il semble que le phénomène ...