Accueil » ACTUALITE » L’Algérie compte importer 12.000 voitures par mois. Fiat en tête avant la fin de l’année

L’Algérie compte importer 12.000 voitures par mois. Fiat en tête avant la fin de l’année

Devant les besoins exprimés en véhicules neufs du parc automobile en Algérie, sans cesse croissants ces dernières années, le partenaire italien, par la voix du Groupe Stellantis, a répondu favorablement aux vœux du Président de la République, Abdelmajid Tebboune, en vue d’injecter du sang neuf au parc automobile algérien. Après de longues années d’interdiction, importer un nouveau véhicule de moins de trois ans est désormais autorisé sur le sol algérien. La course contre la montre des pouvoirs publics en Algérie est bien réelle et traduit une volonté politique des autorités supérieures algériennes de renflouer le parc automobile national déjà suffisamment dépassé, en matière de qualité et dont la durée de validité de ses véhicules est nettement à revoir, d’autant plus que la fin d’année 2023 s’annonce d’ores et déjà bonne puisque le groupe Stellantis, à lui seul, annonce l’importation, d’ici là, de 70.000 véhicules Fiat sur le marché. Dans cette optique, le président du Conseil d’administration de Fiat El Djazaïr, Hakim Boutahra, a annoncé, mercredi dernier, que le groupe Stellantis compte introduire près de 70.000 véhicules Fiat importés, sur le marché algérien de l’automobile, d’ici la fin de l’année 2023. Le Président Abdelmajid Tebboune, rappelons-le, avait exhorté les responsables de Fiat à répondre, dans les plus brefs délais, à la demande croissante du marché algérien. Selon un décompte, entre 60.000 et 70.000 véhicules neufs de la marque Fiat entreront en Algérie avant la fin 2023. Ce qui, a priori, représente une nouvelle réjouissante tant pour les entreprises que pour les particuliers demandeurs. Le décret publié au Journal officiel du 22 février 2023 fixe les modalités et les conditions d’importation des véhicules d’occasion de moins de 03 ans d’âge ainsi que les véhicules utilitaires destinés aux entreprises et aux particuliers. De même que les concessionnaires de véhicules neufs ont été chargés de cette instruction d’autant plus que les licences d’importation préalables leur ont été accordées. D’ailleurs, la réponse du constructeur italien ne s’est pas fait tarder. Fiat figure pour ainsi dire en tête du peloton des nouveaux arrivages de voitures avant la fin de l’année en cours. Ainsi, le manager du Groupe Stellantis Afrique du Nord, Hakim Boutehra, a annoncé, en marge d’un colloque organisé par l’Ambassade d’Italie en Algérie, à l’occasion de la 54e édition de la Foire internationale d’Alger, que le rythme des importations de l’entreprise Fiat El Djazaïr passera à 12.000 voitures par mois, à partir de juillet prochain. «J’assure à tous nos clients, et aux Algériens en général, que l’offre de voitures neuves sur le marché national augmentera considérablement à partir de juillet», a-t-il affirmé. Et d’ajouter: «Nous importerons entre 10.000 et 12.000 véhicules par mois. Ce rythme se poursuivra jusqu’à la fin de l’année». Selon ces nouvelles données, entre 60.000 et 70.000 voitures neuves de la marque Fiat entreront sur le marché algérien au cours des six derniers mois de l’année en cours. Hakim Boutahra a expliqué cette démarche du constructeur italien par le grand engouement des Algériens pour les véhicules de la marque Fiat. À cause d’un marché où l’offre se fait rare, Les Algériens se ruent sur les voitures de la marque Fiat. Selon lui, les carnets de commande au niveau des showrooms ne cessent de se remplir. En termes chiffrés, le président du CA de Fiat El Djazaïr a expliqué que l’entreprise a enregistré plus de 20.000 commandes en deux mois seulement. Sur un autre registre, le journal Echorouk a révélé que les délais de livraison des Fiat connaîtront une diminution considérable prochainement, compte tenu de l’approvisionnement croissant du marché national en véhicules neufs. Ainsi, l’on s’attend à ce que les clients reçoivent leurs voitures dans les 15 jours qui suivent l’établissement du contrat d’achat. Enfin, il faut savoir que les visiteurs de la FIA qui désirent acquérir un véhicule Fiat, peuvent passer commande directement au stand de Fiat El Djazaïr. Il suffit au client de remplir un formulaire et de fournir une photocopie de la carte nationale d’identité. Le représentant de la marque enregistrera l’opération sur le registre des commandes et, après quelques jours, il sera contacté pour verser la première tranche de sa nouvelle voiture, avant de finaliser l’achat.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Projet de réalisation d’une zone franche et d’une route Tindouf-Zouerate. Algérie-Mauritanie: Nouvelle étape historique

L’Algérie tient à renforcer sa ...

Etude de réhabilitation du Marché de la Bastille. Un projet estimé à plus de 60 milliards de centimes

Le marché populaire des fruits, ...

Ras Al Ain. «800 autres familles seront relogées, ce qui porte le total à 2.100»

Après le report décidé en ...

Le wali d’Oran lors de Journée nationale du Chahid : «Les martyrs de la Révolution une «référence» pour la résistance palestinienne»

Les réactions en cascade des ...

Cessez-le-feu immédiat à Gaza. Le travail colossal de l’Algérie à l’ONU

Près de 30.000 personnes sont ...