Accueil » SPORT » L’Algérie a abrité le 1er Programme de développement de Talents en Afrique. Ce que la FIFA a dit sur le séminaire d’Alger

L’Algérie a abrité le 1er Programme de développement de Talents en Afrique. Ce que la FIFA a dit sur le séminaire d’Alger

Sous l’égide de quelques hauts responsables de la FIFA, en l’occurrence Ulf Schott (Head of High Performance Programmes), Anthony Baffoe (High Performance Specialist), Faisal Chibsah (High Performance Specialist), David Pauwels (TDS Project Manager) et Ed Franklin (TDS Training & Education Manager), s’est tenu récemment le Séminaire d’échanges des connaissances autour du programme de Développement des jeunes talents (Talent Development Scheme 2023 -2026) organisé par l’instance planétaire, conjointement avec la Fédération algérienne de football. L’institution présidée par Gianni Infantino a rendu compte hier de son appréciation sur ce 1er rendez-vous du genre sur le continent noir. «Le principal objectif du Programme de Développement des Talents de la FIFA est de soutenir la progression des équipes nationales masculines et féminines, en s’appuyant sur l’engagement de la FIFA dans le domaine de la formation» précisait, ainsi, la FIFA dans ce même rapport publié hier sur son site officiel. En décembre 2022, le Conseil de la FIFA a approuvé un financement de 200 millions de dollars pour la couverture du cycle opérationnel de cette initiative sur la période 2023-2026. Le Programme de Développement des Talents de la FIFA entre maintenant dans sa phase de mise en œuvre; le partage de connaissances compte parmi ses quatre piliers. Avec l’aide de la CAF et de la Fédération Algérienne de Football, le premier séminaire consacré à ce sujet en Afrique a eu lieu à Alger. Les délégués ont en outre pu voir en action quelques-uns des meilleurs jeunes talents du continent, cette manifestation étant organisée en marge de la Coupe d’Afrique des Nations U-17 de la CAF. Du 29 avril au 4 mai, le Hyatt Regency Airport Hotel a accueilli les représentants de huit associations membres, à savoir l’Algérie, le Maroc, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Zambie, le Ghana et l’Afrique du Sud. Réservé aux associations membres validées par le Programme de Développement des Talents de la FIFA et répondant aux critères de sélection, ce séminaire de six jours aura lieu une fois par an, dans chaque confédération. Les trois principaux responsables en charge du développement des jeunes de haut niveau sont concernés: Secrétaire Général, Directeur Technique et Directeur de la Haute Performance ou toute autre personne à la tête des sélections de jeunes. Le contenu du séminaire a été rédigé et proposé par les équipes du Programme de Développement des Talents de la FIFA et du Leadership Technique dans le but de permettre aux participants de partager leurs connaissances, de répondre aux défis régionaux et d’explorer les compétences nécessaires pour accélérer la mise en œuvre du Programme de Développement des Talents de la FIFA.
«Ce programme est géré par Arsène Wenger»
« Le Programme de Développement des Talents de la FIFA n’est pas une initiative isolée. Il est géré par Arsène Wenger, en lien avec FIFA Forward 3.0. Le but de ce séminaire est de permettre à chaque association membre de concevoir un plan à long terme en fonction de ses besoins, mais aussi d’identifier ses objectifs et les obstacles qui se dressent sur sa route. Une fois la situation analysée, nos interlocuteurs savent quelles décisions ils doivent prendre pour obtenir les résultats attendus », explique à FIFA.com le directeur des Programmes de Haute Performance de la FIFA Ulf Schott. « Nous avons étudié les performances de plus de 200 associations membres à tous les niveaux: équipes nationales, compétitions, détection des talents, formation, ressources et académies. Il apparaît clairement que chaque pays a des besoins qui lui sont propres. Nos experts et nos partenaires qui partagent notre vision comprennent ces spécificités. Nous ferons nos choix en nous appuyant sur leurs conseils. » Pendant ces six journées, les délégués ont pu échanger et partager leurs réflexions sur les besoins de leurs pays respectifs pour accompagner l’évolution d’un environnement des jeunes de haut niveau. Ils ont également réfléchi aux effets d’un plan de développement des talents à long terme structuré et intégré sur la compétitivité des équipes nationales. L’un des objectifs du programme porte sur la mise en œuvre d’un tel plan dans 150 associations membres avant la fin 2023. Chaque pays devra en outre se doter d’au moins une académie d’ici 2026. Lors de dialogues bilatéraux, les associations membres se sont penchées sur: les avantages d’un plan développement des joueurs sur le long terme; les principaux éléments d’un tel plan, les personnels concernés, sa mise en œuvre et son évaluation ; les priorités de chaque association membre pour bien accompagner ses talents émergents ainsi que la façon d’utiliser au mieux le Programme de Développement des Talents de la FIFA et ses programmes pour soutenir les structures du football de jeunes de haut niveau. La stabilité à long terme et la réussite de toute organisation sportive dépendent de la qualité de la collaboration entre les secteurs technique et commercial. La FIFA tenait donc à réunir ces deux aspects afin de faire prendre conscience à toutes les parties concernées de l’importance de la formation de haut niveau. C’est la raison pour laquelle les Secrétaires Généraux étaient eux aussi conviés à ce séminaire, étant au cœur du processus de décision matériel et logistique indispensable aux techniciens pour atteindre leurs objectifs. Plusieurs thèmes ont ainsi été abordés: un dialogue multilatéral entre les associations sur la relation idéale entre secrétaire général et directeur technique ; les obstacles qui s’opposent à cette relation ; les solutions pour les surmonter avant que la Côte d’Ivoire ne présente son projet consistant à mettre l’ensemble de ses plans de développement des talents au service des programmes de jeunes d’élite, de la formation des entraîneurs à la détection des talents.

Entraide entre Associations africaines
Le séminaire s’est articulé autour de quatre grands thèmes: l’importance des compétitions de jeunes internationales, la création d’un plan de développement des talents à long terme, une réflexion sur la détection des talents et la promotion d’un environnement favorable à la création d’un parcours de formation des entraîneurs. Chaque association membre a pu faire part de ses commentaires sur ces sujets et sur leur application pratique. Des représentants de la CAF sont revenus sur la place des compétitions de jeunes internationales dans le développement du football africain. Des représentants marocains ont, quant à eux, souligné les avantages de la planification à long terme. Les délégués algériens ont présenté leur approche de la détection des talents. L’Afrique du Sud a expliqué comment elle avait intégré le Programme de Développement des Talents de la FIFA à son programme pour les sélections de jeunes féminines. Enfin, le Sénégal a parlé de son approche de la formation des entraîneurs, tandis que la Zambie a détaillé sa vision des académies. À la fin du séminaire, les participants ont pu travailler ensemble sur des thèmes liés au développement des talents en prenant en compte leurs besoins et établir un plan d’action visant à atteindre plus efficacement les objectifs prévus par leur stratégie de développement des talents. En outre, grâce au soutien et à la participation de l’équipe de Leadership Technique de la FIFA, chaque association membre a pu expliquer comment elle comptait agir avec efficacité et efficience en tant qu’équipe de direction, tout en engageant des réflexions sur le sujet. Plusieurs thèmes ont été abordés le dernier jour, à savoir le plan d’action du Programme de Développement des Talents de la FIFA pour les quatre prochaines années ; le budget nécessaire pour appliquer le plan d’action de chaque association membre et répartition de la charge entre association membre, sponsors et FIFA et les prochaines étapes.                                             Synthèse Rachid B

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le N°10 du MCA soigne ses statistiques et son image. Un Belaïli nouveau pour charmer Petkovic

Avec 11 buts et pas ...

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...

Classée 43ème nation mondiale et 7ème africaine. L’Algérie fait du surplace

Sans surprise, l’Algérie a fait ...

Son retour en EN, Petkovic, ses objectifs, sa grave blessure … Les confidences de Benzia

Dans une interview accordée au ...