Accueil » ACTUALITE » L’Afrique compte 138.000 millionnaires, 328 centimillionnaires et 23 milliardaires. L’Algérie dans le top 10

L’Afrique compte 138.000 millionnaires, 328 centimillionnaires et 23 milliardaires. L’Algérie dans le top 10

Le rapport établi par «Henley et Partners» sur la richesse en Afrique a dévoilé le nombre des millionnaires en Algérie dont la fortune dépasse les 1 millions de dollars. Qui sont-ils? Combien sont-ils à investir ? Et dans quels secteurs d’activité économique exercent-ils. Pour la première fois des algériens sont cités par un cabinet international parmi les plus grosses fortunes en Afrique. Jusque-là, c’étaient des bureaux d’investissements privés ou publics installés en Algérie qui se chargeaient de recenser et d’évaluer l’impact des investissements de ces fortunés en majorité des privés. Dans le dernier classement établi en Algérie, au moins six algériens étaient considérés comme étant des multi millionnaires. La fortune de l’un d’eux était estimée à 3,2 milliards de dollars en ce sens que sa fortune n’avait pas baissé en plusieurs années et malgré les aléas économiques ou politiques. Reste que les fortunés d’Algérie sont aussi classés en Afrique ou dans le monde. En Afrique, l’Algérie est dans le top 10. Pourquoi existe-t-il tant de richesse dans le continent noir? L’Afrique est réputée avoir un gisement de minerais extrêmement riche. Le continent s’adjuge en effet de 30% des réserves mondiales de minerais dont au moins 40% de réserves d’or. Encore que les fortunes des africains ne sont pas assurées d’avance car d’autres pays comme le Rwanda effectuent ces dernières lentement leur ascension dans le top africain tentant de rejoindre l’Egypte, le Nigéria, l’Afrique de sud ou encore l’Algérie. L’un des cabinets mondiaux spécialisés en la matière en l’occurrence le britannique «Henley et Partners» qui verse dans le conseil en matière de migration des investissements et de la planification de la résidence et de la citoyenneté apporte un nouvel éclairage sur la richesse en Algérie. Ce cabinet a en effet publié, le 28 mars, un rapport inédit intitulé «Africa Wealth Report 2023». Le rapport fournit un examen complet de la richesse privée en Afrique, y compris les tendances des particuliers fortunés, du luxe et de la gestion de patrimoine, ainsi que des avis d’experts sur l’investissement, le secteur de la migration des investissements et la mobilité économique sur le continent. En Algérie, 2800 personnes possèdent des fortunes estimées à au moins 1 million de dollars, 8 centimillionnaires (fortune estimée à 100 millions de dollars et plus) et une personne milliardaire (possède une fortune de plus d’un milliard de dollars), selon les données du rapport. Le rapport révèle que l’Afrique compte au total 138.000 millionnaires, 328 centimillionnaires et 23 milliardaires. Avec 37.800 personnes possédant une fortune estimée à au moins un million de dollars, l’Afrique du Sud est le pays qui compte le plus de millionnaires, devant l’Egypte (16.100), le Nigeria (9.800), le Kenya (7.700) et le Maroc (5.800). En ce qui concerne les milliardaires, l’Egypte occupe le premier rang avec 8 individus possédant une fortune supérieure ou égale à un milliard de dollars. Viennent ensuite, l’Afrique du Sud (5), le Nigeria (4) et le Maroc (4). Henley & Partners n’a pas recensé de milliardaires au Kenya, où il y a en revanche 15 centimillionnaires (individus fortunés détenant des actifs de 100 millions de dollars ou plus). L’édition 2023 du rapport révèle également que les marchés de la richesse des «Big 5» en Afrique – Afrique du Sud, Égypte, Nigéria, Kenya et Maroc – représentent ensemble 56 % des particuliers fortunés d’Afrique et plus de 90 % des milliardaires du continent. «Cependant, leur domination continue est loin d’être assurée, et ils pourraient bientôt être défiés par des pays comme Maurice et le Rwanda, qui gagnent rapidement du terrain. La nouvelle offre de résidence par investissement de la Namibie la positionne également comme un futur rival potentiel», indique le document. Selon le rapport, le nombre total des personnes fortunées, des particuliers possédant une fortune estimée à au moins un million de dollars que les banquiers privés et les gestionnaires de patrimoine appellent dans leur jargon, les «High net worth individuals (HNWI)», a reculé de 12 % au cours de la dernière décennie (2012 à 2022) en Afrique, en raison notamment de la baisse des performances des trois principaux marchés (l’Afrique du Sud, l’Egypte et le Nigeria). Le continent africain détient actuellement une richesse investissable d’une valeur de 2,4 billions de dollars, selon le rapport du cabinet britannique, qui prévoit que la population des personnes fortunées augmente de 42 % sur le continent au cours des dix prochaines années, pour atteindre environ 195 000 personnes, d’ici 2032. L’île Maurice devrait être le marché le plus performant au cours de la prochaine décennie, avec une croissance de 75 % du nombre de ses HNWI.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

agression sioniste contre Ghaza depuis le 07 octobre dernier. 10.000 femmes martyres déjà

Il semble que le sort ...

Le commerce pendant les fêtes religieuses à Oran. «On se croirait en temps de la grève des 08 jours»

Oran une ville morte pendant ...

Nouveau classement des compagnies aériennes africaines. Air Algérie déloge la RAM

Air Algérie est sur le ...

Modalités d’octroi de l’allocation chômage. Le démenti de la Présidence

La Présidence algérienne dément les ...

Les États-Unis envoient des renforts au Moyen-Orient face aux menaces de l’Iran. Crainte d’une grave escalade

L’Iran menace de «punir» Israël ...