Accueil » CHRONIQUE » La traque du Covid Quitte ou double!

La traque du Covid Quitte ou double!

Côté Covid19 et après près de deux bonnes années de lutte passive, l’on commence, parait-il, à penser à passer à l’attaque…comment serait cette attaque? Et bien, tout simplement à reprendre notre façon de vivre d’avant la pandémie… faire tout ce qu’on veut, sans oublier de penser à protéger sa propre vie et celles des autres…Comment? Et bien, en respectant les règles et les gestes barrières, là où l’on se trouve. Les frontières ont été, rappelle-t-on, dès les premiers jours de la pandémie, les sources principales de la contagion et la transmission du virus mortel …maintenant, l’on voudrait bien voir les portes grandes ouvertes des frontières. La pandémie n’a pas l’intention de quitter le globe terrestre, du moins à court et moyen terme. Donc, une solution de compromis n’était pas la plus mauvaise des idées …Pour ce qui est du vaccin, il y a plus de tintamarre médiatique que de choses réelles… et la plupart des gens, que ce soit ici ou ailleurs, ne semblent pas être tout à fait crédules, quant à la véracité de cette histoire du vaccin. L’on n’a pas de honte de dire, qu’il s’agirait d’une affaire purement, commerciale… Ce sont les labos, les premiers concernés par les profits de ces transactions juteuses… Pour eux, la pandémie serait une occasion, il faudrait donc sauter dessus. Mettre au point le vaccin et sauver des êtres humains …non! C’est plutôt, faire et réaliser de gros chiffres d’affaires. D’ailleurs pas mal de gens contaminés ont succombé des suites de la prise de ces hasardeux vaccins … je ne reproche, cependant, rien aux autorités ayant décidé de rouvrir les frontières et rompre avec le confinement «international». Je ne reproche également rien aux autorités de vouloir recourir au vaccin, en dépit de son inefficacité prouvée …les situations des catastrophes, des pandémies et des guerres, nous imposent des choix difficiles, dont il n’est aisé de se tirer d’affaire, sans laisser, au cours de la traversée, un morceau de sa peau. Nous sommes devant une situation pandémique ayant touché le globe terrestre dans sa totalité…c’est un virus nouveau, doté d’une intelligence et de stratagèmes hors pair, pour échapper à nos curiosités et nos contre-attaques… Et, toute la technologie qui a réduit la planète terre avec ses grandes dimensions en un petit village, n’a pas encore réussi à trouver une solution scientifique ou technologique, du moins éphémère, à ce grand mal. Le mal continue à faire ce qui lui plait et de notre part, en tant qu’êtres humains, pris d’assaut sans préavis par ce Covid 19, nous continuons à lutter par la méthode des essais et des erreurs.

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

N’est pas maire qui veut !

Ce n’est pas donner à ...

Un handicapé est avant tout un citoyen!

La définition donnée à un ...

La femme face à la violence

Que ce soit, ici en ...

L’énergie solaire: Vendre du soleil aux autres

Pays du soleil par excellence, ...

Nouveau Code de la route Y aurait-il des changements?

Le nouveau Code de la ...