Accueil » Uncategorized » La Russie prête à fournir son vaccin Spoutnik V pour 50 millions d’Européens

La Russie prête à fournir son vaccin Spoutnik V pour 50 millions d’Européens

Le vaccin russe Spoutnik V a franchi une étape clé jeudi pour son déploiement en Europe avec le début de son examen par l’Agence européenne des médicaments (AEM) et les autorités russes se sont dit prêtes à fournir des vaccins à 50 millions d’Européens dès juin. « L’AEM a débuté une étude continue du Spoutnik V, un vaccin contre le Covid-19 développé par le centre national russe Gamaleya d’épidémiologie et microbiologie », a annoncé jeudi l’agence, basée à Amsterdam, dans un communiqué. « A la suite de l’approbation de l’AEM, nous serions en mesure de fournir des vaccins pour 50 millions d’Européens à partir de juin 2021 », a déclaré immédiatement dans le foulée, Kirill Dmitriev, patron du fonds souverain russe, qui a contribué au développement de ce vaccin, dans un communiqué. « Spoutnik V peut apporter une importante contribution pour sauver des millions de vies en Europe », a-t-il ajouté. « Les partenariats en matière de vaccins devraient être détachés de la politique et la coopération avec l’AEM est un parfait exemple du fait que rassembler les efforts est la seule manière de mettre fin à la pandémie », a poursuivi M. Dmitriev, soulignant que le médicament a déjà été approuvé par une quarantaine de pays dans le monde.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les personnels de santé ciblés à Ghaza . L’occupation sioniste transforme les hôpitaux en hécatombes

L’occupation sioniste cible délibérément les ...

Le Carrefour de Mostaganem

Pour servir à des équipements ...

Amar Bendjama. Nous reviendrons plus forts avec le soutien de l’Assemblée générale

Le représentant permanent de l’Algérie ...

D’ici à 2030. 600 millions de personnes resteront appauvries

Quelque 600 millions de personnes ...

Le Carrefour de Mostaganem

Après une longue apathie. Le ...