Accueil » CHRONIQUE » La route tue encore!

La route tue encore!

2260 ont péri et vingt-deux-mille-dix-huit (22.018) autres ont été blessés dans des accidents de la circulation, survenus au niveau national au cours des huit (8) premiers mois de 2021, indique un bilan de la délégation nationale à la sécurité routière. Le bilan de la DNSR fait état d’une hausse dans le nombre de décès de 386 personnes par rapport à la même période de l’année précédente, ajoutant que le nombre de blessés a atteint 22.018 soit une hausse de 5171 cas par rapport aux 8 premiers mois de l’année 2020. La DNSR a enregistré 16.320 accidents de la route, dont 11.845 survenus en zones urbaines et 4475 en zones rurales, selon le même document. Quelques 371 décès d’enfants dans des accidents de la circulation ont été déplorés au cours de l’année scolaire 2020-2021, a fait savoir le délégué national à la Sécurité routière, Mehris Abdelhak. Des chiffres qui font «peur» d’autant que durant la crise pandémique, la circulation routière a bien baissé. Selon la DNSR, les causes des accidents de la route, survenus durant la période susmentionnée, sont dues en premier lieu à l’excès de vitesse (15,54%), au manque d’attention du conducteur à l’intérieur des agglomérations (13,95%) et à d’autres causes liées à la perte de contrôle du véhicule, aux dépassements dangereux, au non-respect de la distance de sécurité et la non utilisation des passages piétons, outre le non-respect du code de la route et la conduite dangereuse. Les automobilistes ne se concentrent pas en conduisant et ne font pas attention aux autres. Des jeunes et moins jeunes ne se cachent pas de griller des feux rouges ou des sens interdits. Il faut revoir toute la campagne de sensibilisation pour la rendre plus attractive. Déjà, organisée sous le slogan «Ensemble… pour protéger nos enfants contre les accidents de la route», cette campagne, qui durera jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours, «vise à inculquer aux écoliers la culture de la sécurité routière », a-t-il ajouté. Des ateliers éducatifs et récréatifs, des circuits de conduite pédagogique au niveau des écoles et des portes ouvertes sur la sécurité routière sont également prévues à travers les différentes wilayas.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La surabondance du blé fait le bonheur de l’Algérie

Les exportations de blé de ...

Migration et asile, l’UE durcit les lois!

L’UE fait face à une ...

2024, la bonne année du pétrole !

Malgré l’attaque de l’Iran contre ...

A l’aube d’une troisième guerre mondiale!

Le samedi 13 avril, l’Iran ...

Le pétrole au centre du conflit Iran-Israël

Les prix du pétrole ont ...