Accueil » ACTUALITE » La rentrée scolaire 2022-2023 est fixée pour le 21 septembre. Tout est fin prêt !

La rentrée scolaire 2022-2023 est fixée pour le 21 septembre. Tout est fin prêt !

Le compte à rebours a visiblement commencé. Plus que trois semaines séparent, en effet, les élèves du retour officiel des classes après le «décrassage» de trois mois dû aux vacances d’été, passées dans les voyages ou à la mer pour ceux parmi eux qui se le permettent. Une saison passée fort heureusement sans le moindre pépin pandémique, ce qui logiquement a permis aux élèves de profiter pleinement des vacances et de mieux s’armer psychologiquement et moralement à la rentrée. C’est le moment donc pour les élèves de renouer avec la scolarité et la préparation de l’avenir. Tout est fin prêt pour accueillir les élèves dans de bonnes conditions, assurent d’emblée les responsables du ministère de l’Éducation nationale. Pour une rentrée sûre, sereine et sans risque pandémique, plusieurs mesures sanitaires et préventives anti covid seront reconduites. L’optimisme affiché par le ministère est principalement lié aux infrastructures scolaires. Toutefois maintenant que la date de la rentrée a été fixée, «certaines questions seraient en suspens dont, par exemple, celle en lien avec les établissements éducatifs en nombre suffisant dans certaines régions et communes du pays, afin de faire face à une possible surpopulation solarisée outre le problème de la double vacation dans les zones qui ne seraient pas probablement pourvues en groupes scolaires» a tenu à révéler un spécialiste du secteur. Un syndicaliste reconnaissait pour sa part, il y a quelques semaines «qu’aucune raison n’est évoquée pour expliquer le retard pris à l’annonce de la date de la rentrée et sur le prolongement des vacances des élèves». Maintenant que la date est connue, cela permet aux enseignants de préparer leur retour, aux parents d’élèves de préparer leurs enfants et aux élèves de se concentrer sur leurs véritables objectifs» confie de son côté un autre spécialiste du secteur. Le moins que l’on puisse dire est que le ministère a bien fait de fixer à près d’un mois, la date de la rentrée. «Ce n’est point une surprise» confie un enseignant du moment, il explique que «les spécialistes eux même s’attendaient à ce qu’elle soit effectuée courant la dernière semaine de septembre. Certains avaient été avertis initialement qu’elle était fixée pour le 20 septembre. Donc théoriquement, le ministère a respecté ce calendrier. Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a affirmé que les établissements éducatifs étaient prêts à accueillir les élèves le 21 septembre prochain, grâce aux moyens organisationnels et financiers mis en place, a indiqué mardi un communiqué du ministère. S’exprimant lors d’une conférence nationale tenue par visioconférence consacrée au suivi des préparatifs de la rentrée scolaire 2022-2023, M. Belabed a insisté sur « la disponibilité des établissements éducatifs à accueillir les élèves le mercredi 21 septembre 2022, date arrêtée lors du Conseil des ministres du 28 août courant ». Le ministre de l’Education nationale a souligné, dans ce cadre, que « tous les moyens organisationnels et financiers ont été réunis », avant de rappeler « les nouveautés de cette rentrée et les dispositions devant être mises en œuvre ». Passant en revue les principaux dossiers à concrétiser durant cette année scolaire, il a cité « l’introduction de la langue anglaise à la 3e année primaire ». Le ministre a souligné, dans ce sens, que « tous les points relatifs à l’enseignement de cette matière seront fin prêts avant le retour en classe des élèves qu’il s’agisse du programme, du manuel, l’encadrement, la formation ou encore des programmes éducatifs adéquats, et ce, dans le cadre de l’exécution des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune ». A ce propos, M. Belabed a donné des instructions aux directeurs de l’Éducation à l’effet « d’introduire la liste des personnes souhaitant enseigner cette matière dans le système informatique du secteur de l’Éducation à la fin de la journée du mardi comme dernier délai ». Le système en question se chargera de classer, automatiquement, les personnes inscrites pour occuper des postes contractuels selon des critères étudiés, et ce, avant de les convoquer pour choisir le lieu de travail en fonction de la priorité dans le classement. Les enseignants retenus suivront par la suite une formation qualifiante, a-t-il expliqué, insistant sur « la transparence absolue » à conférer à cette opération. M. Belabed a également ordonné la poursuite du « suivi sur terrain des différentes opérations adoptées pour l’allègement du poids du cartable scolaire, la distribution et la vente des manuels scolaires, l’examen des programmes éducatifs notamment dans les zones soumises à une forte pression, outre le suivi de la situation des structures d’hébergement et des cantines ».

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...