Accueil » CHRONIQUE » La rançon de la gloire

La rançon de la gloire

Nous ne voulons pas croire que c’est la fin d’un cycle qui a été merveilleux. Rien ni personne n’a réussi à offrir autant de bonheur à notre peuple, et aussi longtemps que vous l’avez fait et que vous continuerez à le faire, nous en sommes certains et pleinement confiants en vos capacités. Comme un arc en ciel fendant de sa superbe la grisaille des aurores, vous avez défié et disloqué par un passé tout récent une immense chape de résignation qui n’en finissait pas de décevoir de grands espoirs, longtemps portés par la seule grâce d’une patience et d’une indulgence populaire hors du commun. Tant de fois vous avez hissé le pays au firmament des grandes nations du football, il n’est qu’à voir le record d’invincibilité qui vous a mis à la même hauteur que deux grandes puissances dans cette discipline, qui totalisent tout de même, à elles seules, sept titres de champions du monde, ce qui n’est pas peu dire ! Il est dans le cours normal de la vie des hommes, des nations, des héros et des plus grands personnages de l’histoire, d’achopper malencontreusement sur des écueils que d’habitude on franchit pourtant sans peine. Cela ne saurait signifier sous aucun prétexte un devoir de reddition à une quelconque fatalité. Vous formez un ensemble compact pétri de qualités d’art, de bravoure et de manière, craint par les plus grands du football africain. Vos exploits sur tous les terrains ont vite fait de vous la hantise de vos adversaires et tout logiquement l’équipe à abattre. Demain après-midi inchallah vous serez imbus d’orgueil, submergés de fierté, débordant de volonté, surarmés d’audace, intraitables en principes, intransigeants en nationalisme. Vous saurez puiser aisément dans la sève de votre fibre patriotique, l’énergie et la fougue qui supprimeront de votre mental collectif toute possibilité d’échec qu’à Dieu ne plaise. Vous donnerez au monde entier la preuve que ce ne sera pas un faux-pas après 35 confrontations réussies, qui vous fera perdre votre statut de grand favori et votre passion inextinguible de vaincre, de continuer à être les meilleurs du continent. Un peuple entier croit en vous et en votre potentiel de retourner des situations qui présageaient le pire car lorsque vous entrerez dans l’arène, sachez que personne d’entre nous qui sommes les vôtres, n’envisage une élimination aussi précoce. Vous n’en êtes plus là, vous ne pouvez plus vous le permettre parce que vous êtes désormais partie intégrante du gotha mondial, et le nom de chacun de vous est lié irréversiblement aux notions d’élite, de professionnalisme et de succès à retentissement planétaire. Allez ! Ramenez cette satanée coupe à la maison.

À propos A.Benani

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La marque au losange n’a toujours pas obtenu son agrément. Les distributeurs Renault n’entrevoient pas d’éclaircie

Le sujet de la commercialisation ...

Mort planifiée d’une Journaliste, Shireen Abou Akleh

Par-dessus les clameurs et suppliques ...

Eric Zemmour: La haine de l’autre et surtout de soi

Au premier abord, la teneur ...

Le Tsar et le Yankee

Au début de cette année ...

Adieu petit Rayan…

Mieux que ne l’aurait permis ...