Accueil » ORAN » La propreté, un dossier prioritaire. Un grand chantier attend le nouveau maire d’Oran

La propreté, un dossier prioritaire. Un grand chantier attend le nouveau maire d’Oran

Apparemment, le nouveau maire d’Oran aura du pain sur la planche avec, notamment, plusieurs carences enregistrées, il y a quelques années et qui n’ont pas été, jusqu’à présent, résolues. En effet, le premier chantier dont devrait se préoccuper le secteur de l’environnement et surtout de la propreté de la ville, reste jusqu’à nos jours, l’aspect qui dérange les citoyens. Accusant les pouvoirs publics d’avoir failli à leur devoir, les citoyens révèlent que les déchets n’ont pas été collectés depuis quelques jours, ce qui a causé une énorme crise environnementale. Cela fait presque des années que les mêmes images hideuses se reproduisent, avec les déchets qui envahissent les rues. Comme les décharges sont surchargées, les poubelles ne sont pas ramassées et cela pose évidemment de graves problèmes sanitaires. «C’est un désastre écologique et humain », dira un citoyen habitant à Maraval. Les déchets s’entassent dans les rues depuis des jours. La raison de ce drame écologique, c’est le système de collecte des déchets ménagers qui semble dépassé. Les ménages n’ont plus où mettre leurs poubelles et une autre crise environnementale est en cours. Des points noirs, c’est ainsi que les Oranais appellent les déchets qui débordent des bennes à ordure à chaque coin de rue de la ville. Un jeune dans la quarantaine, propriétaire d’une pâtisserie, n’en croit pas ses yeux. «Partout où on va, on les voit, ça fait mal au cœur. Je ne sais pas s’il faudrait les brûler ou trouver une solution. Là, il y a les odeurs nauséabondes, les moustiques qui volent autour, sans compter les meutes de chiens et de chats qui y fouillent le soir venu»? quelques encablures, à l’avenue de Choupot, un propriétaire de magasin de vêtements exprime sa colère: «Les gens en ont marre, ça s’accumule de jour en jour. S’il n’y a pas une solution bientôt, je quitte le magasin car les déchets sont posés à côté du coin où se trouve le magasin dont j’occupe. Quand je vois ça et quand j’entends que la commune ne sait plus comment résoudre le problème, je me demande franchement qui saura résoudre cet embarras et qui est vraiment responsable de ce problème».

                                   Changer de modèle de gestion de collecte des déchets
Pour plusieurs citoyens, les autorités doivent aller vers d’autres méthodes de gestion des déchets. «On sait qu’il y a eu une mauvaise gestion du problème. Mais à la longue, la stratégie devrait changer pour arrêter avec ce problème». En attendant, le problème n’est toujours pas résolu et c’est le citoyen qui se retrouve pénalisé, étant donné qu’il est obligé d’accepter des scènes quotidiennes pleines d’ordures.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Marché d’El Hamri. Les prix à la hausse, les vendeurs également impactés

Il est une nouvelle fois ...

La crise s’accentue. Le lait en sachet à qui se lève tôt

Le problème refait surface avec ...

Elle est vendue à des prix hors de portée. L’orange de Messerguine plus chère que les produits importés

Aussi difficile soit-il de comprendre ...

AADL Ahmed Zabana. Les abribus inexistants

En plus de toutes les ...

Augmentation des cas de vol dans la cité AADL Ahmed Zabana. La présence des services d’ordre plus que souhaitée

Après les complaintes des nouveaux ...