Accueil » RÉGIONS » La petite monnaie se fait rare, elle aussi

La petite monnaie se fait rare, elle aussi

Plusieurs commerçants et citoyens se plaignent de la disparition de la petite monnaie, surtout les pièces de 1 et 2 DA. Une question s’impose : Est-ce que la BCA n’assure plus la mise en circulation de ces dites pièces ? Les conséquences induites sont nombreuses et les Caissiers de la SONELGAZ – ALGERIE TELECOM – ADE et d’autres organismes en savent quelque chose qui se trouvent dans l’impossibilité ou dans la difficulté de faire l’appoint au moment où le client passe à la caisse étant donné que les factures sont établies au centième de dinar près. Par contre, les commerçants de produits alimentaires ont tendance à « majorer » le prix de leurs marchandises en fixant un chiffre « rond ». La BCA doit prendre les mesures qui s’imposent pour mettre un terme à ce malheureux état de fait.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Saïda. L’Aïd dans une ambiance festive

L’Aïd El-Fitr a été fêté ...

Le wali de Saïda dans la daïra de Sidi Boubekeur. Des sorties sur le terrain salvatrices?

Les inspections quotidiennes qu’effectue le ...

Un espace de détente en quête de sécurisation. Touche pas à mon «Vieux Saïda»

Décidément, il y a des ...

MC Saïda. Se remobiliser très vite

Le Mouloudia de Saida est ...

Deux dealers arrêtés et 490 g de kif saisis

Les éléments de la BRI ...