Accueil » CHRONIQUE » La Palestine «oubliée» !

La Palestine «oubliée» !

La question palestinienne a, souvent, été un bon fond de commerce pour certains pouvoirs arabes. Avec la mondialisation et la globalisation, la Palestine est comme lâchée par les Arabes et certains n’hésitent pas de «normaliser » ses relations avec l’état hébreux. Mais qu’en est-t-il de la Palestine dans cette crise pandémique et période de vaccination. La Palestine souffre le martyr et les médias occidentaux en parlent que très peu pour plaire aux lobbys sionistes. Sous pression des Nations unies, Israël va fournir 5.000 de ses doses de vaccins contre le coronavirus au personnel médical palestinien en Cisjordanie occupée, a annoncé son ministère de la défense. Une information qui confirme le comportement « inhumain » d’Israël. Cela s’appelle de l’irrespect. Aucune puissance n’a osé réprimander Israël. Pire, Israël avait décidé de suspendre et de reporter la vaccination des prisonniers palestiniens. Environ 4 400 Palestiniens sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes, dont quelque 300 ont été infectés par Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon les données de l’ONG Palestine Prisoner Society. La justice a été saisie à cause de cette décision. Le premier ministre israélien, Amir Ohana n’avait pas le pouvoir d’ordonner le report des injections de coronavirus aux prisonniers palestiniens, qui faisaient partie du deuxième groupe prioritaire pour se faire vacciner, a déclaré la Haute Cour de justice israélienne. L’Autorité palestinienne a signé différents contrats d’achat de vaccins pouvant immuniser environ 70% des habitants de Cisjordanie et Gaza. Des premières doses du vaccin russe Spoutnik V sont d’ailleurs attendues dans les prochains jours en Cisjordanie. «Ces 5000 doses « israéliennes »ne nous aideront pas, elles ne permettront (d’immuniser) que 2500 personnes. C’est un geste symbolique», a réagi à l’AFP un haut responsable palestinien requérant l’anonymat. L’Autorité palestinienne a signé différents contrats d’achat de vaccins pouvant immuniser environ 70% des habitants de Cisjordanie et Gaza. Des premières doses du vaccin russe Spoutnik V sont d’ailleurs attendues dans les prochains jours en Cisjordanie. Selon Human Rights Watch (HRW), Israël a «l’obligation», à titre de puissance «occupante», de «fournir» des vaccins aux 2,8 millions de Palestiniens en Cisjordanie occupée et aux deux millions d’habitants de la bande de Gaza, sous blocus israélien. ? titre de «force occupante», Israël a l’obligation de fournir des vaccins aux Palestiniens, a indiqué à l’AFP Bassem Naïm, cadre du Hamas et ancien ministre de la Santé dans la bande de Gaza. Mais où est la Ligue arabe et autre regroupement ? Les états arabes pouvaient récolter les fonds nécessaires pour venir en aide aux Palestiniens dans cette crise sanitaire et de leur fournir le vaccin.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ça gaze à l’UE !

Le plafonnement du prix du ...

La gériatrie, l’autre requête…

Le président du Conseil national ...

Les propositions des syndicats de l’Education

Les syndicats du secteur de ...

La guerre de l’UE pour le gaz!

L’approvisionnement en gaz de l’Europe ...

L’Algérie intégrera le BRICS, le tournant!

Près de deux mois après ...