Accueil » CHRONIQUE » La Palestine encore agressée!

La Palestine encore agressée!

Neuf Palestiniens ont été tués, jeudi matin, dans une intervention de l’armée israélienne à Naplouse, dans le Nord de la Cisjordanie. En réaction, l’Autorité Palestinienne annonce que «la coordination sécuritaire avec le gouvernement d’occupation israélien cesse d’exister». «Compte tenu des agressions répétées contre notre peuple et du non-respect des accords signés, nous considérons que la coordination sécuritaire avec le gouvernement d’occupation israélien n’existe plus à partir de maintenant», a dit Nabil Abu Rudeineh, porte-parole de la présidence palestinienne, dans un communiqué de presse. Les décès de jeudi portent à 30 le nombre de Palestiniens, civils ou membres de groupes armés, tués depuis le début de l’année dans des violences avec des forces ou des civils israéliens. La ministre palestinienne de la Santé, Mai Al-Kaila, a en outre accusé les forces israéliennes d’avoir tiré du gaz lacrymogène dans l’unité pédiatrique d’un hôpital de Jénine lors de leur opération, ce que l’armée a démenti. Malgré les protestations mondiales, Israël a procédé vendredi à des frappes sur la bande de Gaza, en réponse à des tirs de roquettes imputés au Hamas. Quant à la décision de Mahmoud Abbès, le Département d’État américain a dit regretter cette décision, car il juge «très important que les parties maintiennent, voire approfondissent leur coordination sécuritaire». Le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, doit se rendre lundi et mardi en Israël et en Cisjordanie pour insister, selon Washington, sur «la nécessité urgente de prendre des mesures de désescalade». «Depuis le début de l’année, nous continuons d’observer les niveaux élevés de violence et les tendances négatives qui ont caractérisé 2022», a regretté dans un communiqué l’émissaire de l’ONU pour le Proche-Orient, Tor Wennesland, qui juge «essentiel de faire baisser immédiatement les tensions». Israël « ne cherche pas d’escalade » mais se prépare «à tous les scénarios», a affirmé le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, d’après un communiqué. Personne ne croit Nétanyahou et ses acolytes, car ils ne sont pas à leur premier mensonge. Israël n’a jamais fait cas des décisions onusiennes. L’Occident a toujours soutenu Israël même leurs agressions contre des innocents palestiniens. Depuis des années, Israël mène des frappes contre la Palestine sous prétexte de s’attaquer aux infrastructures du Hamas et autres groupes djihadistes. Or, les frappes sont dirigées vers les populations, rien que pour semer la terreur et la psychose. Tant que cet état terroriste est soutenu par l’Occident, il n’y aura jamais de Paix dans la région. Cet Occident est hypocrite et menteur avec un double discours, d’un côté, il se mobilise pour l’Ukraine et laisse faire Israël. Les dirigeants palestiniens vont également s’adresser d’urgence à la Cour pénale internationale pour ajouter le dossier du massacre commis par les forces israéliennes à Jénine aux dossiers précédemment soumis à la Cour, a ajouté le porte-parole de la présidence palestinienne.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Netanyahu isolé, la victoire de la Palestine!

Lundi, le procureur de la ...

L’Emir Abdelkader revient cette semaine!

Les historiens de la Commission ...

Du nouveau pour les urgences sanitaires

Les 196 États membres du ...

L’optimisme de l’OPEP

L’OPEP et l’Agence internationale de ...

Agriculture, cap vers le Sud!

Le ministre de l’Agriculture et ...