Accueil » CHRONIQUE » La lutte contre la spéculation réactivée!

La lutte contre la spéculation réactivée!

Samedi dernier à Alger, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a présenté une feuille de route pour la réorganisation du secteur. Cette feuille de route se compose de six principaux axes, dont la mise en place d’un «plan de distribution» visant à combattre la hausse des prix et à garantir une distribution régulière et juste des produits couramment consommés. La hausse des prix de presque tous les produits même de fabrication nationale a «usé» le consommateur qui ne sait plus comment joindre les deux bouts. A cet effet, Zitouni a, lors des travaux de la rencontre nationale des cadres de son département ministériel, dévoilé la stratégie de son secteur en coordination avec les services du ministère de l’Intérieur pour résorber le marché informel et réorienter les espaces commerciaux réalisés. Le ministre Zitouni a souligné l’importance de restructurer les prix, en particulier ceux des produits importés. Suite à l’analyse de la structure des prix de certains produits, il a été constaté des marges bénéficiaires «injustifiées et inacceptables», malgré une nette diminution des coûts de transport et d’expédition internationaux suite à la pandémie de Covid-19. Le ministre a appelé les opérateurs économiques à revoir la marge bénéficiaire appliquée sur les produits commercialisés en vue de protéger le pouvoir d’achat des citoyens et d’adhérer à la stratégie de l’Etat et aux efforts des pouvoirs publics, évoquant la possibilité de classer les manipulateurs des prix des produits importés dans la catégorie des «spéculateurs». «Tous les produits stockés dans les espaces non déclarés auprès des services du ministère du Commerce sont automatiquement considérés comme des produits destinés à la spéculation illicite contre lesquels des mesures coercitives seront appliquées de plein droit en vue de mettre un terme à ces pratiques préjudiciables aux intérêts du citoyen et de l’économie nationale», a insisté le ministre. Ces déclarations laissent indiquer que le gouvernement s’activera pour la lutte contre la spéculation.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La surabondance du blé fait le bonheur de l’Algérie

Les exportations de blé de ...

Migration et asile, l’UE durcit les lois!

L’UE fait face à une ...

2024, la bonne année du pétrole !

Malgré l’attaque de l’Iran contre ...

A l’aube d’une troisième guerre mondiale!

Le samedi 13 avril, l’Iran ...

Le pétrole au centre du conflit Iran-Israël

Les prix du pétrole ont ...