Accueil » ORAN » La location serait entre 5.000 et 20.000 DA, selon la superficie de l’assiette. 40 parkings et 100 aires de stationnement de véhicules à Oran

La location serait entre 5.000 et 20.000 DA, selon la superficie de l’assiette. 40 parkings et 100 aires de stationnement de véhicules à Oran

Le phénomène d’asphyxie de la circulation automobile, le manque d’assiettes foncières au Centre-ville d’Oran outre la problématique de l’explosion démographie sont entre autres paramètres d’un projet d’étude socioéconomique qui sera lancé par la commission communale chargée de l’organisation des gardiennages parkings et d’aires de stationnement des véhicules, suivant les conclusions des «enquêtes d’habilitation» des services de sécurité de la wilaya d’Oran, a indiqué, jeudi, le président de cette Commission. S’exprimant lors d’une Assemblée communale d’Oran, présidée par le maire et à laquelle furent inscrits pas moins de 08 dossiers soumis à l’assemblée délibérante, le président de la commission de l’organisation du gardiennage des parkings, M.Mouad, a indiqué qu’un dossier ficelé a été transmis à qui de droit conformément aux directives de la Circulaire ministérielle de 2012 laquelle réglemente les dispositions inhérentes aux conditions de l’organisation des parkings et des aires de stationnement des véhicules ainsi que les modalités pratiques de la mise en oeuvre des «contrats de concession» des parkings. «Oran n’est plus ce qu’elle était avec son expansion urbaine et de la population auquel est venu se greffer le lancinant casse-tête de pénurie d’assiettes foncières pour pouvoir aménager des parkings. La commune a été contrainte d’élaborer une démarche après une évaluation de la situation, consistant à redorer le blason au domaine public souvent occupé anarchiquement par des pseudo gardiens armés de bâton et qui croient bien faire d’utiliser la force pour obliger les automobilistes à les payer alors que ces derniers ne payent aucun centime à la commune», a souligné ce responsable annonçant, par-là même que la circulaire ministérielle prévoit certaines «mesures de facilitation» dans le domaine de l’octroi des autorisations d’exploitation des parkings ainsi que des barèmes de tarifs de location de parkings ou d’aires de stationnement variant de 5.000 à 20.000 DA, c’est selon la capacité et la superficie de l’assiette, tout en prenant en compte le nombre de chômeurs qui y seront employés et leurs emplois sauvegardés suivant les résultats des enquêtes d’habilitation périodiques de la police». Le même intervenant a par ailleurs fait savoir sur la base d’un constat que normalement les parkings devraient être délimités par des clôtures avec une entrée et une sortie des véhicules, estimant que le temps du bricolage est fini et que tous les espaces publics occupés, propriété de la commune, seront payants dans une conjoncture où la tutelle a du mal à recouvrer certains de ses droits. Il ne manquera pas d’ailleurs d’annoncer dans ce registre le lancement d’une étude dans le cadre du projet d’installation de «parcomètres», au niveau de tous les parkings, relevant du patrimoine de la commune d’Oran.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’APOCE compte mettre de l’ordre dans ce créneau très juteux. Tout ce qui brille, n’est pas or

Comment savoir qu’une telle ou ...

Le PDG annonce une réorganisation totale du transporteur aérien algérien. Air Algérie: Un nouveau plan de vol

Air Algérie voit grand. La ...

Préparatifs du 11 décembre 1960. La wilaya Oran programme une distribution de logements

Dans le cadre des festivités ...

Tebboune exige des enquêtes suite à la détérioration du transport maritime. L’heure des comptes est venue!

Que se passe-t-il au secteur ...

Viandes blanches. Les prix bientôt plafonnés

L’Etat frappe d’une « main de ...