Accueil » MONDE » La France perd le “contrat du siècle” L’Australie se dote de sous-marins nucléaires américains

La France perd le “contrat du siècle” L’Australie se dote de sous-marins nucléaires américains

Un nouveau pacte trilatéral de sécurité dans la zone indo-pacifique entre Washington, Londres et Canberra doit permettre à l’Australie de se doter de sous-marins à propulsion nucléaire. En conséquence, la commande de douze sous-marins passée par Canberra à la France a été annulée. Le “contrat du siècle” entre Paris et Canberra est remisé aux oubliettes au profit d’une nouvelle alliance. Les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni ont lancé, mercredi 15 septembre, un partenariat “historique” de sécurité et de défense dans la zone indo-pacifique, provoquant l’ire de Pékin. “La première grande initiative de [ce nouveau pacte appelé] ‘AUKUS’ sera de livrer une flotte de sous-marins à propulsion nucléaire à l’Australie”, mieux adaptés à l’évolution des menaces dans le Pacifique, a annoncé le Premier ministre australien, Scott Morrison, apparaissant en visioconférence avec le Premier ministre britannique, Boris Johnson, et avec le président Joe Biden à la Maison Blanche. Quelques heures après cette annonce, l’Australie a décidé d’annuler un contrat avec la France de 90 milliards de dollars australiens (56 milliards d’euros), comprenant la commande de douze sous-marins à propulsion classique de la classe Barracuda au groupe français Naval, surnommée le “contrat du siècle” lors de sa signature en 2019. “La décision que nous avons prise de ne pas continuer avec les sous-marins de classe Attack et de prendre un autre chemin n’est pas un changement d’avis, c’est un changement de besoin”, a déclaré Scott Morrison, qui a également annoncé l’achat de missiles américains Tomahawk. Naval Group a, sans surprise, fait part de sa “grande déception”. Le Quai d’Orsay a été plus loin, condamnant une “décision regrettable”. “Le choix américain qui conduit à écarter un allié comme la France d’un partenariat structurant avec l’Australie, au moment où nous faisons face à des défis sans précédent dans la région indo-pacifique, marque une absence de cohérence que la France ne peut que constater et regretter”, ont déclaré Jean-Yves Le Drian et Florence Parly, respectivement ministres des Affaires étrangères et des Armées dans un communiqué conjoint.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Italie. Le passe sanitaire en entreprise obligatoire

Le gouvernement italien a généralisé ...

Afghanistan. Les Taliban démentent les rumeurs sur la mort du mollah Baradar

Les Taliban ont démenti mardi ...

Séisme en Haïti. L’Unicef demande 73,3 millions de dollars pour venir en aide à 260.000 enfants

Le Fonds des Nations Unies ...

11 Septembre. Une note du FBI évoque l’implication des Saoudiens

A l’occasion des 20 ans ...

Nucléaire. L’AIEA parvenue à un accord avec l’Iran sur le matériel de surveillance

L’Agence internationale de l’énergie atomique ...