Accueil » Point de Vue » La France: la révolution anti-rapace

La France: la révolution anti-rapace

«La populace ne peut faire que des émeutes. Pour faire une révolution il faut le peuple».
V.Hugo

L’on pourrait laisser croire que ce qui se passe au Niger en particulier et en Afrique occidentale de manière générale, serait l’œuvre des Russes en vue de détrôner la France de ses anciennes possessions ou bien façon de se venger de la métropole pour avoir pris la tête de la coalition antirusse dans la guerre en Ukraine. En vérité, les Africains incapables d’agir seuls face à une hégémonie politico-économique ne cherchant que cette aide d’une puissance étrangère qu’elle soit la Russie ou autre, afin de se libérer de la mainmise française et occidentale ayant hypothéqué l’avenir de ces pays. Russes et Africains n’ont pas les mêmes mobiles, mais ils peuvent bien avoir les mêmes buts.. Depuis un certain temps, il n’y a plus ces chefs d’Etat africains qui ont été formés dans la prestigieuse École française et dans l’armée française. Dans ces deux institutions républicaines, l’on apprend au «p’tits indigènes» à servir la France et ses intérêts avec le dévouement le plus total… c’est l’époque de Moussa Traoré, Houphouët Boigny, de Senghor, entre autres…depuis un certain temps, cette génération, faisant partie désormais de l’Histoire…Une toute nouvelle qu’il a supplanté. Cette dernière génération ayant grandi sous l’emblème de la liberté et les rêves illimités de faire de leur pays des Etats respectables …Ils ne supportent plus de voir leurs richesses exploitées, injustement, par qui que ce soit…Alors, que leurs peuples gisent sous l’effet insupportable de la pauvreté, la plus avilissante …ces vagues interminables de migrants clandestins vers l’Afrique du nord et vers l’Europe et l’Amérique ne sont que l’expression concluante de cette paupérisation distincte aux africains… On dit que 70 pour cent de l’uranium du Niger va gratis vers la métropole pour la production de l’électricité… les peuples africains ne peuvent plus supporter ces injustices et ces exploitations cyniques. L’on dit que les services de renseignement russes sont derrière ces insurrections anti-françaises dans les pays du Sahel où peuples et forces armées se sont unis pour le bien et pour le pire, en vue de sauver les pays de la mainmise exploitatrice de la France. Ils savent qu’ils ont besoin d’une force étrangère qui devrait leur prêter l’aide nécessaire. La France reste, quelles que soient les circonstances, une puissance mondiale et derrière elle se trouvent les européens et l’Alliance atlantique. Les Russes ont une dent contre la France qui avait, rappelle-t-on, mobilisé les Européens contre eux lors de la guerre d’Ukraine. C’est l’heure des règlements de compte. Il y aurait une sorte «d’intersection» dans les intérêts entre régimes africains «putschistes» et la Russie du «Tsar».

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’obésité, l’inquiétant nouveau phénomène

Les milieux scientifiques et médicinaux ...

Cybersécurité

En arrivant chez nous, la ...

Quand l’Etat travaille pour le citoyen

La souveraineté du peuple, c’est ...

Israël défie le monde avec sa logique meurtrière

Israël est une base américaine ...

Ghaza : La diplomatie Algérienne mobilisée

Le fait que les responsables ...