Accueil » SPORT » La direction du MCO exige l’épuration du calendrier. Belbachir: «Nous ne jouerons pas face à Ben Aknoun»

La direction du MCO exige l’épuration du calendrier. Belbachir: «Nous ne jouerons pas face à Ben Aknoun»

«Vaut mieux tard que jamais», dit l’adage fort populaire. Une citation qui sied à merveille à la sortie médiatique du vice-président du conseil d’administration du Mouloudia d’Oran, Fayçal Belbachir, lundi soir. Invité du talk-show «ahki ballon» que prépare et présente notre confrère Kamel Mehdi, l’actuel n.02 du club d’El-Hamri a, en effet, haussé le ton d’une manière assez surprenante pour interpeller la Ligue de Football Professionnel sur la nécessité de programmer le match en retard devant opposer l’USM Alger à l’Etoile de Ben Aknoun dès que possible, menaçant de ne pas disputer le choc à venir de la 27ème journée face au même promu si jamais ladite institution venait à ne pas répondre favorablement à la demande oranaise. «Nous ne jouerons pas dimanche prochain face à Ben Aknoun qui est notre adversaire directe et notre principal concurrent pour le maintien. Il faudrait avant que la LFP programme le match en retard qui doit mettre face-à-face l’USMA à l’ESBA. Nous n’accepterons pas de mettre en péril l’avenir d’un club et d’une ville comme Oran. Nous savons ce qui se trame dans les coulisses. Nous savons ce que nous préparent certains. Mais soyez certains que nous ne nous laisserons pas faire. Nous défendrons nos chances et notre club jusqu’au bout» martèlera, en effet, Fayçal Belbachir. Une sortie médiatique qui a été grandement saluée par une bonne partie des supporters du Mouloudia d’Oran, décidés plus que jamais à se faire entendre et à ne pas continuer à encaisser les coups bas. Fayçal Belbachir a, en ce sens, expliqué que sa direction a transmis une demande en ce sens à l’institution que gère Mesloug avant une seconde missive en guise de rappel. La LFP y a, toutefois, opposé un niet catégorique, ce que la rue mouloudéenne a fortement condamnée car soupçonnant un conflit d’intérêt flagrant vu que l’actuel gérant de la LFP est également une figure bien connue de la direction de Ben Aknoun. D’où la décision de la direction mouloudéenne de s’opposer à ce diktat.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le sélectionneur national devra s’y atteler en urgence. La défense, un maillon faible à ressouder

Même si elle a réussi ...

Le MCO assuré de rester en Ligue 1. Bouzidi: «Il me reste un an de contrat»

La délivrance ! A la ...

MC Oran – MC El-Bayadh (A 16h45, au stade Ahmed Zabana). Les Hamraoua à trois points du maintien

Après une spectaculaire remontée du ...

Ouganda-Algérie, à 17h, au Nelson Mandela Stadium de Namboole. Les Verts, pour rester en vie

Battue à domicile par la ...

La Guinée s’impose à Alger (1-2) dans la course au Mondial. Les Verts grillent un joker

Méconnaissable, la sélection nationale s’est ...