Accueil » MONDE » La diplomatie de l’Union européenne dans le piège russe
European Union High Representative for Foreign Affairs and Security Policy Josep Borrell attends a joint press conference with Russian Foreign Minister following their talks in Moscow on February 5, 2021. RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Russian Foreign Ministry / handout " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS / AFP / RUSSIAN FOREIGN MINISTRY / Handout / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Russian Foreign Ministry / handout " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

La diplomatie de l’Union européenne dans le piège russe

La Russie a annoncé vendredi, en pleine visite de Josep Borrell, le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères, l’expulsion de trois diplomates – un Allemand, un Polonais et un Suédois –, pour avoir participé à un rassemblement de soutien à Navalny. Les maigres espoirs suscités par la visite à Moscou du haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères, du 4 au 6 février, ont été douchés de la plus singulière et brutale des manières, vendredi. La partie russe a choisi précisément ce jour-là pour annoncer l’expulsion de trois diplomates européens, donnant à la manœuvre des airs de guet-apens. Elle a même laissé Josep Borrell tenir une conférence de presse au côté du ministre russe des affaires étrangères, L’expulsion de ces trois diplomates – un Allemand, un Polonais et un Suédois – a été décidée en raison de leur « participation» à des manifestations illégales, a indiqué la diplomatie russe, qui juge ces faits « inacceptables et incompatibles avec leur statut diplomatique». Les trois auraient été présents le 23 janvier à Moscou ou Saint-Pétersbourg, où deux d’entre eux sont basés, dans des rassemblements de soutien à l’opposant emprisonné Alexeï Navalny. Rien n’a été dit sur la manière dont ils ont été identifiés. Les trois capitales concernées par ces expulsions, soutenues par d’autres pays européens, les ont immédiatement dénoncées.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Politique du gouvernement pour la régulation du commerce extérieur. Une purge pour réduire les importations

L’importation a toujours constitué un ...

Après le Mali, c’est maintenant au Burkina Faso. L’économie française en déclin sur le continent africain

Après le Mali, c’est maintenant ...

Turquie. Plus de 500 000 réfugiés sont rentrés en Syrie

Depuis 2016, plus d’un demi-million ...

A l’approche du Mawlid Ennabaoui, campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques. Ces pétards qui nous mettent en «pétard»!

La fête du Mawlid Ennabawi ...

Lettre de Tiaret

Par Khaled El Guezouli   ...