Accueil » CHRONIQUE » La CNR dans le rouge!

La CNR dans le rouge!

La Caisse nationale des retraites agonise. Depuis des années, la CNR n’arrive pas à se remettre debout. Selon «En-nahar», la Caisse nationale des retraites, qui prend en charge plus de trois millions deux cent soixante mille retraités en Algérie, a connu un déficit financier important. À en croire les révélations du ministère susmentionné, la valeur du déficit est estimée à 391 mille milliards de centimes. Ce qui témoigne clairement de l’ampleur de la catastrophe subie par l’institution qui prend en charge plus de trois millions deux cent soixante mille retraités en Algérie. Le montant du déficit au cours des six premiers mois seulement de l’année en cours. Soit un taux de 93 %. Face à cette situation financière catastrophique, la trésorerie a fait recours aux aumônes et aux prêts à long terme du Fonds national d’investissement, sans trouver, pour autant, de solutions à cette crise sans précédent, relaye «Dzair Daily». Le déficit en 2021 était à 560 milliards de dinars. Face aux difficultés financières, la CNAS intervient avec une enveloppe de 28 milliards de centimes pour assurer le versement des pensions des retraités. Une situation de crise qu’il faudra prendre en charge. A court terme, un plan de sauvetage est plus que nécessaire. Début juin, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Cherfa a appelé les cadres de la CNR à la mise en place d’une feuille de route en vue d’une «gestion de qualité» basée sur des mécanismes modernes, à même de garantir la réalisation des résultats escomptés dans les délais impartis. Selon les estimations des experts, il faudrait créer pas moins de 500.000 emplois à court terme pour permettre à la CNR de retrouver son souffle et de sortir de la zone rouge. Il est temps de penser et réfléchir à une stratégie pour dynamiser la CNR et la rendre automne.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Covid fait encore peur!

La France est actuellement confrontée ...

Le «forcing» de l’OPEP+

Les prix du pétrole ont ...

L’UE se retourne vers Alger!

Après l’arrêt des livraisons de ...

Ça gaze à l’UE !

Le plafonnement du prix du ...

La gériatrie, l’autre requête…

Le président du Conseil national ...