Accueil » RÉGIONS » La chaleur paralyse la ville Canicule le jour, pétards explosifs la nuit

La chaleur paralyse la ville Canicule le jour, pétards explosifs la nuit

Ces derniers jours, la wilaya de Saida étouffe sous une chaleur accablante. Les gens suffoquent et transpirent à longueur de journée, ajoutant à cela les détonations lancées par les lanceurs de pétards. Psychologiquement, cela induit les tensions dans les rapports sociaux. En effet, la nervosité des adultes est perceptible surtout les hypertendus et l’irascibilité s’exprime souvent par des gestes ou des paroles fâcheuses du voisinage. Enfin, revenons à cette chaleur suffocante qui pousse les enfants à se jeter dans les jets d’eau, du fait que la piscine municipale reste fermée depuis plusieurs années et l’on ignore pourquoi. Alors, les enfants sont obligés de prendre leur mal en patience. «A qui se plaindre», pensent ces enfants qui suffoquent.

À propos O.ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

A l’occasion de l’aïd el fitr à Saïda. Une réception pour tourner la page…

Saisissant cette occasion de l’Aïd, ...

Brèves de Saïda

Un lot de boissons alcoolisées ...

Saïda. L’Aïd dans une ambiance festive

L’Aïd El-Fitr a été fêté ...

Le wali de Saïda dans la daïra de Sidi Boubekeur. Des sorties sur le terrain salvatrices?

Les inspections quotidiennes qu’effectue le ...

Un espace de détente en quête de sécurisation. Touche pas à mon «Vieux Saïda»

Décidément, il y a des ...