Accueil » CHRONIQUE » La caisse des retraites en difficulté !

La caisse des retraites en difficulté !

Le déficit de la Caisse nationale des retraites «CNR» s’est élevé à 376 milliards de dinars en 2022, a fait savoir, ce lundi, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Chorfa. Le ministre a estimé que ce déficit est «de moins en moins important». «Si je compare 2021 à 2022, en 2021, le déficit était de 540 milliards de dinars. En 2022, nous avons clôturé à 376 milliards de dinars», a-t-il fait savoir sur les ondes de la radio chaîne 3, relaie «Algérie Eco». Le ministre met au dos une partie du déficit sur les effets des deux années du Covid. «L’impact de la Covid-19 qui a impacté les recettes de la CNAS et de la CNR, parce qu’il n’y a pas eu de création d’emplois pendant deux ans de la pandémie qu’a connue notre pays», a-t-il précisé. Le ministre plaide pour une vraie relance économique qui engendrera plus de postes d’emploi et donc plus de cotisants. «Maintenant, nous sommes en train de relancer tout ça, avoir plus de cotisants, ce qui a réduit le déficit au niveau de la CNR. Mais tout ça revient à la bonne gouvernance et à un meilleure équilibre qu’il faut assurer au niveau de ces caisses», a-t-il expliqué. «Parce que ça revient au ratio cotisants-retraités.» «Le ratio admissible et accepté c’est 5 cotisants pour un retraité. Aujourd’hui, nous sommes à peine à deux cotisants pour un retraité. C’est ce qui nous place dans un déficit, mais avec l’élargissement de l’assiette de cotisation avec la relance de l’emploi et de l’économie, on aura plus de cotisants, ce qui va diminuer le déficit de la CNR», a-t-il précisé, en indiquant que pour la Caisse nationale des assurances sociales «CNAS» «nous sommes en équilibre financier». Le déficit chronique affiché par la caisse nationale des retraites, du moins ces dix dernières années, renvoie des chiffres alarmants. Pour le premier semestre 2022, il était de 363,8 milliards de DA, d’après le portail «Algérie Brèves News». Fin 2021, il était à 560 milliards alors qu’en 2020, il enregistrait 589,3 milliards de DA. En septembre dernier, le site Al Araby Al Jadeed a révélé que le déficit financier de la CNR se creuse davantage en évoquant un déficit de plus de 720 milliards de dinars au cours de l’année 2022. Ce qui indique que de gros efforts ont été consentis pour que le déficit de la CNR soit réduit à 376 milliards de dinars en 2022. La CNR a contracté un emprunt de 500 milliards de dinars auprès du Fonds national d’investissements, selon ladite source. Un plan d’urgence est plus que nécessaire pour la CNR en attendant les effets de la relance économique.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’Emir Abdelkader revient cette semaine!

Les historiens de la Commission ...

Du nouveau pour les urgences sanitaires

Les 196 États membres du ...

L’optimisme de l’OPEP

L’OPEP et l’Agence internationale de ...

Agriculture, cap vers le Sud!

Le ministre de l’Agriculture et ...

La préoccupante question de la santé mentale !

L’Algérie a entrepris plusieurs actions ...