Accueil » RÉGIONS » Journée nationale de la vulgarisation agricole à Sidi Bel-Abbès. Le ministre de l’Agriculture donne le coup d’envoi

Journée nationale de la vulgarisation agricole à Sidi Bel-Abbès. Le ministre de l’Agriculture donne le coup d’envoi

A l’occasion de la Journée nationale de la vulgarisation agricole, sous le slogan « l’Année du blé dur », engagée par le président de la République, dans le cadre de la politique de l’autosuffisance en matière de céréales, le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hamdani, accompagné d’une délégation de cadres du secteur, a animé, ce lundi, une réunion à la salle de conférences de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, sous le thème « les coopératives agricoles, piliers du développement agricole et de la sécurité alimentaire pour notre pays », en présence des responsables du secteur de l’agriculture, des responsables locaux ainsi que des présidents des conseils interprofessionnels des filières agricoles et d’élevage et d’un parterre d’agriculteurs adhérents à la Chambre agricole et d’investisseurs dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage. Au cours de son intervention, le ministre, après avoir été toute ouïe à l’exposé du directeur de wilaya du secteur sur la situation agricole à travers la wilaya, n’a pas manqué de mettre en relief l’importance accordée par son Département aux coopératives agricoles pour l’accompagnement des agriculteurs et leur contribution au développement de la stratégie agricole et a édicté des lois au profit des agriculteurs. Le représentant du gouvernement a, dans la foulée, annoncé la conclusion d’un accord de partenariat tripartite entre l’entreprise algérienne des viandes chargée de la gestion des grands abattoirs, l’Office national des aliments de bétail et les éleveurs, afin de permettre une bonne régularité en approvisionnement animal, à savoir pour les besoins du marché et du coup, réduire les importations et la régularisation des prix de consommation. Le ministre Abdelhamid Hamdani a, durant son intervention, souligné que son ministère a adopté une stratégie de développement de la politique agricole, basée principalement sur la recherche, en collaboration avec les instituts spécialisés dans le domaine de l’agriculture afin d’assurer une autosuffisance, assurant par l’occasion que son Département a octroyé des concessions agricoles et mis en place une plateforme numérique pour mettre fin à la bureaucratie administrative et faciliter l’investissement. Le ministre a, d’autre part, souligné que la vulgarisation agricole est une opportunité d’échange d’expériences et de connaissances entre les différents acteurs du secteur et que l’Algérie a de nombreux acquis dans les domaines agricole et rural malgré les conditions climatiques et sanitaires qui ont entraîné une hausse des prix sur les marchés internationaux, tout en ajoutant que le pays a atteint ses objectifs, saluant dans la foulée, les efforts remarquables des agriculteurs, des éleveurs et des opérateurs économiques, qui ont contribué à la réalisation des bons résultats, notamment la production de colza et le maïs jaune, les céréales et les fourrages pour développer l’agriculture industrielle dans le sud algérien. Le ministre de l’Agriculture n’a pas caché son optimisme quant au classement de l’Algérie par le programme d’alimentation mondial (PAM) des Nations unies, dans la zone bleue, à savoir la première en Afrique en matière de sécurité alimentaire et parmi les pays développés. La rencontre a été l’opportunité pour les représentants des différentes filières agricoles et d’élevage pour poser leurs problèmes au ministre notamment la hausse des prix des fourrages et la bureaucratie qui entravent leur activité. Le manque de vaccin anti-clavelé pour leur cheptel contre la variole qui a tué un certain nombre de têtes et autres problèmes rencontrés, ont été également débattus. A ce sujet, le ministre a instruit le directeur des services agricoles d’examiner et de régler les problèmes des agriculteurs, de les recevoir quotidiennement et d’appliquer la réglementation. Le ministre de l’Agriculture a inauguré le siège de la Chambre agricole situé au Maqam chahid et visité des exploitations agricoles privées et des parcs d’élevage bovin. L’occasion a été pour le premier responsable d’encourager les agriculteurs et les coopératives qui ont réalisé des résultats satisfaisants à travers des cadeaux symboliques.

À propos Mohamed Nouar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sidi Bel Abbes. Saisie de 48,5 kg de kif traité et démantèlement d’un important réseau

Agissant sur information faisant état ...

Sidi Bel-Abbès. 14.628 candidats aux épreuves du Baccalauréat

Pas moins de 13.628 candidats ...

Sidi Bel-Abbès. Saisie de 360 comprimés psychotropes, 07g de cocaïne et arrestation de 04 dealers

Les éléments de la brigade ...

Examens de fin d’année à Sidi Bel Abbes. 28.200 candidats aux épreuves du BEM et du BAC

Tout est fin prêt pour ...

Le président de l’ANIE en visite à Sidi bel Abbès. Inauguration du nouveau siège de la délégation locale

En visite de terrain à ...