Accueil » CHRONIQUE » Israël, seul face au Monde!

Israël, seul face au Monde!

Depuis ce week-end, des milliers d’Israéliens protestent contre le gouvernement de Benjamin Netanyahu, dans une mobilisation sans précédent depuis le début de la guerre à Gaza. Benjamin Netanyahu se retrouve ainsi plus contesté que jamais. Depuis le dimanche 31 mars, le gouvernement dirigé par le Premier ministre israélien fait face à une manifestation d’envergure, la plus importante depuis le déclenchement de la guerre à Gaza le 7 octobre dernier. Lors du troisième soir de cette manifestation, qui est prévue pour s’étendre sur quatre jours, des milliers de personnes se sont à nouveau rassemblées ce mardi à Jérusalem. Ils expriment leur colère contre la coalition au pouvoir, composée de partis de droite, d’extrême droite et d’ultra-religieux. Israël est sous pression. L’Occident commence à être «outré» par les Sionistes qui croient tout se permettre jusqu’à tuer des humanitaires. Lundi 1?? avril, sept collaborateurs de l’ONG américaine World Central Kitchen (WCT) ont été tués dans la bande de Gaza, dans une frappe imputée à Israël. Une frappe qui a suscité de nombreuses réactions internationales où les États-Unis se disent «profondément troublés », l’UE «condamne cette attaque» et a entraîné la suspension des activités de cette ONG pourtant indispensable dans ce territoire visé par Israël. La Pologne demande des explications à Israël après la frappe sur le convoi humanitaire de World Central Kitchen, qui a entraîné la mort d’un ressortissant polonais. Cette tragédie a suscité une profonde émotion et le Premier ministre Donald Tusk souligne que le soutien à Israël devient de plus en plus difficile. De son côté, le Premier ministre britannique se déclare «consterné» par l’attaque qui a coûté la vie à trois citoyens britanniques. Rishi Sunak réclame une enquête transparente à Tel Aviv. Jusqu’à présent, Londres avait adopté une position très conciliante à l’égard d’Israël. Tsahal plaide «l’erreur» après la frappe israélienne qui a causé la mort de sept employés de l’ONG humanitaire World Central Kitchen dans la bande de Gaza. Le chef de l’état-major israélien, Herzi Halevi, a donné des premières explications, après que le président d’Israël a présenté ses « excuses sincères » et exprimé sa « profonde tristesse ». Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou a qualifié cet incident de « non intentionnel » et de « tragique ». Selon un débriefing préliminaire, cette frappe sur Deir al-Balah résulterait d’une « mauvaise identification, la nuit, pendant une guerre, dans des conditions très complexes ». Herzi Halevi a admis qu’il s’agissait d’une « grave erreur » qui n’aurait pas dû se produire. «C’est inadmissible. Mais c’est le résultat inévitable de la façon dont la guerre est menée», dénonce le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. En attendant, WCK a annoncé la suspension de ses activités dans la bande de Gaza. L’ONG était une des rares à opérer encore dans le territoire palestinien, menacé par la famine.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Cancer, tout pour un diagnostic précoce

En Algérie, environ 55 000 ...

Netanyahu isolé, la victoire de la Palestine!

Lundi, le procureur de la ...

L’Emir Abdelkader revient cette semaine!

Les historiens de la Commission ...

Du nouveau pour les urgences sanitaires

Les 196 États membres du ...

L’optimisme de l’OPEP

L’OPEP et l’Agence internationale de ...