Accueil » MONDE » Iran. «Panne de courant» suspecte dans une installation nucléaire

Iran. «Panne de courant» suspecte dans une installation nucléaire

L’«accident» survient au lendemain du lancement, sur ce même site de Natanz, de nouvelles cascades de centrifugeuses interdites par l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Une «panne de courant», soupçonnée par un député iranien d’être un «sabotage», s’est produite dimanche 11 avril dans l’usine d’enrichissement d’uranium de Natanz, dans le centre de l’Iran, selon l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA). L’«accident» – d’abord rapporté par l’agence de presse officielle Fars, citant le porte-parole de l’OIEA Behrouz Kamalvandi-, survient au lendemain du lancement, au complexe Chahid-Ahmadi-Rochan de Natanz, l’un des principaux centres du programme nucléaire de la République islamique, de nouvelles cascades de centrifugeuses. Ces dernières sont interdites par l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. «Nous avons eu un accident dans une partie du circuit électrique de l’usine d’enrichissement à Chahid-Ahmadi-Rochan. Il y a une panne de courant (…) mais nous n’en connaissons pas la cause», a déclaré Behrouz Kamalvandi dans un entretien par téléphone à la télévision d’Etat, laissant entendre que le courant n’avait pas été rétabli à la mi-journée. Behrouz Kamalvandi n’a pas précisé si l’électricité était coupée uniquement dans l’usine d’enrichissement ou dans d’autres installations du centre nucléaire de Natanz. «Heureusement, nous n’avons eu ni morts, ni blessés, ni pollution. Il n’y a pas de problèmes particuliers.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Politique du gouvernement pour la régulation du commerce extérieur. Une purge pour réduire les importations

L’importation a toujours constitué un ...

Après le Mali, c’est maintenant au Burkina Faso. L’économie française en déclin sur le continent africain

Après le Mali, c’est maintenant ...

Turquie. Plus de 500 000 réfugiés sont rentrés en Syrie

Depuis 2016, plus d’un demi-million ...

A l’approche du Mawlid Ennabaoui, campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques. Ces pétards qui nous mettent en «pétard»!

La fête du Mawlid Ennabawi ...

Lettre de Tiaret

Par Khaled El Guezouli   ...