Accueil » ACTUALITE » Intempéries. Inondations et routes fermées à Bejaïa

Intempéries. Inondations et routes fermées à Bejaïa

Les fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur la wilaya de Bejaïa ont provoqué des inondations et des coupures de routes dans plusieurs localités. Ainsi, selon les services de la météo, les quantités de pluie enregistrées ont atteint les 100 mm durant les dernières soixante-douze heures. Plusieurs routes et établissements scolaires ont été submergés par les eaux suite, comme à l’accoutumée, aux regards et aux caniveaux obstrués. Les vents violents enregistrés dans d’autres localités ont provoqué aussi des coupures d’électricité. Par ailleurs, de fortes quantités de neige ont été enregistrées sur les hauteurs de montagnes dépassant les 20 cm dans certains endroits. Cette situation s’est répercutée sérieusement sur le trafic routier fortement perturbé et l’isolement de certains villages où sévissait aussi le froid glacial. La neige a concerné les hauteurs de presque 1000 mètres d’altitude. Les services des travaux publics et les communes de ces régions ont mobilisé presque tous les moyens humains et matériels pour rouvrir les axes routiers fermés à la circulation. Les axes routiers qui sont restés fermés durant la journée d’hier sont: la RN 26 A qui relie Akbou et Tizi-Ouzou par le col de Chellata, la RN75 reliant Bejaïa à Sétif par Barbacha. Dans ce dernier axe routier. Concernant les chemins de wilayas, la DTP affirme l’ouverture de la plupart d’entre eux hormis dans la région d’Adekkar la route est ouverte mais l’accès est difficile et les automobilistes sont appelés à beaucoup de vigilance sur la route, une situation identique à Akfadou aussi. Le premier bilan établi fait état «de glissement de terrain à Chellata, fermeture de la RN12 reliant Bejaïa à Tizi-Ouzou au niveau de la commune de « Oued Ghir », et le chemin de wilaya 141 au niveau de la zone industrielle « Taharacht » dans la commune d’Akbou et l’effondrement d’un petit Pont reliant Akbou de la Commune d’Ait R’zine au lieudit Ichoukar». Une opération de sauvetage et d’évacuation d’une famille, cernée par les eaux à l’intérieur de son habitation, suite aux débordements des oueds, a été effectuée à Oued Ghir», avons-nous appris de la Protection civile. Les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur Bejaia ont provoqué l’inondation de plusieurs quartiers du chef-lieu de wilaya. La protection civile est intervenue dans différents quartiers pour secourir des familles dont les maisons étaient inondées par les pluies. Plusieurs quartiers à Bejaïa ville, Sidi Aich, Akbou… ont été inondés et les eaux de pluies ont pénétré à l’intérieur des maisons et magasins causant des dommages. Les ruelles de certains quartiers de ces villes étaient inondées. Des bouchons énormes de véhicules se sont aussi formés, où la circulation était très difficile compte tenu des eaux pluviales qui ont submergé les routes. Les services techniques qui sont sur le terrain, appuyés par les moyens des entreprises publics et privés, travaillent difficilement pour dégager les eaux et la boue. Les équipes de la Protection civile, de la gendarmerie et la sûreté nationale étaient au front durant ces journées d’intempéries où une Cellule de suivi a été installée au niveau du chef-lieu de wilaya pour parer à toute éventualité. Sur un autre chapitre, ces pluies sont d’un grand apport pour les ressources hydriques, et ce, après une période de sécheresse prolongée. Ces fortes pluies enregistrées, durant le mois de février dernier, ont permis au barrage au barrage de Tichi Haf et aux nappes phréatiques de se remplir considérablement.

À propos Hocine Smaali

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Dernières précipitations et taux de remplissage important des barrages à Béjaia. Les agriculteurs soulagés

Les agriculteurs de la wilaya ...

08 avril 1871- 08 avril 2024. Il y a 153 ans, Cheikh Belhaddad déclarait l’insurrection contre l’envahisseur français

Seddouk, terre natale du père ...

Béjaia. Un homme de 52 ans percuté mortellement par un train

Les accidents ferroviaire sont devenus, ...

Massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Enfin, une reconnaissance!

L’Assemblée française a adopté, jeudi ...

08 mors dans un accident de la circulation à Béjaia. Le Parquet ouvre une enquête

Huit morts ont été déplorés, ...