Accueil » ORAN » Inondations. Le rejet des déchets dans les canaux d’évacuation aggrave le phénomène

Inondations. Le rejet des déchets dans les canaux d’évacuation aggrave le phénomène

L’accroissement de la population, l’urbanisation et les nouveaux modes de production et de consommation engendrent un double défi de santé publique et de protection de l’environnement. La gestion des réseaux des eaux usées et pluviales est un enjeu crucial pour la préservation du milieu naturel et la pérennité des modes de vie urbaine; les communes doivent développer des solutions pour dépasser les approches conventionnelles et les remplacer par des systèmes innovants et dynamiques de gestion des eaux usées et pluviales. Encore une fois, la générosité du ciel a mis à nu l’incompétence et le laisser-aller des services chargés de la voirie et des réseaux d’évacuation des eaux pluviales, au niveau de la majorité des communes de la wilaya d’Oran. Quelques gouttes de pluie ont été suffisantes pour noyer plusieurs quartiers et cités dans des torrents de problèmes: égouts obstrués, route impraticable, stagnation des eaux à forte densité de boue, affaissements, etc… Il semble que les leçons des années précédentes n’ont jamais été apprises par nos responsables et élus. Les constructions anarchiques, le détournement des cours d’eau, le rejet des déchets dans les canaux d’évacuation des eaux pluviales, le non respect des plans d’aménagement urbain en plus des réseaux d’assainissement qui connaissent aujourd’hui une situation de dégradation. Les manifestations de cette situation, variant selon les villes de la wilaya, apparaissent à travers le mauvais état des équipements, leurs faibles performances et efficacités. Mais le problème de la dégradation va au-delà de ces manifestations de nature physique. Il réside dans le fait que les capacités réelles des équipements ne s’avèrent plus compatibles avec les exigences de qualité et les objectifs du service. Ce phénomène traduit l’apparition de nouvelles dynamiques dans le secteur qui affectent le rôle des réseaux et les principes de l’assainissement, mettant ainsi en cause les anciennes organisations du système d’assainissement. La gestion des réseaux d’assainissement dans la wilaya d’Oran et dans toutes les autres villes du pays, a toujours été faite au coup par coup, souvent pour répondre à des objectifs et des besoins localisés immédiats, sans considérer la durabilité des systèmes et leur impact sur l’environnement à moyen et long termes. Mais ce qui fait jaser les citoyens, ce sont les malfaçons constatées au niveau de réseaux d’assainissement de plusieurs cités dont certaines livrées récemment à l’instar du pôle urbain à Belgaid et Oued Tlélat pour ne citer que ces deux sites.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Rideaux baissés. Le calvaire des Oranais pendant l’Aïd El Fitr

En dépit des assurances de ...

Association coeur ouvert «Lala». La solidarité au rendez-vous

L’élan de solidarité demeure une ...

A la veille de l’Aid El Fitr. Le marché Algerien innondé de produits contrefaits

Quece soit en soins, parfums ...

Vêtements de l’Aïd. La galère des parents!

De nombreuses familles oranaises doivent ...

Ramadhan. Le mouvement associatif solidaire

En ce mois particulier de ...