Accueil » CHRONIQUE » Ingérence condescendante

Ingérence condescendante

Quand un pays occidental met le nez dans les affaires intérieures d’un autre pays, généralement un impuissant pays du tiers monde, il ne le fait pas par bonne intention, mais, il y a toujours cet esprit hautain et méprisant de donneur de leçons…regarder les peuples du tiers monde comme étant des peuplades de sous-hommes éternellement immatures, n’a pas encore quitté l’esprit occidental, en dépit de l’avènement des indépendances et des états dits souverainetés en série, parvenue comme par miracle, juste après la fin du deuxième conflit mondial et l’installation du nouvel ordre planétaire de cette époque. Donc, devant l’impuissance, le sous-développement, l’incapacité de gérer, l’instabilité politique, les despotismes crétins, la corruption, la trahison des régimes installés ou bénis par les anciennes puissances colonisatrices…devant de tels drames, qu’allez-vous attendre de ces puissances, sinon jouer au prof pour ces régimes d’imbéciles que lui-même avait installés avant son départ et qu’il entretenait. Ce que j’avais l’intention de transmettre, c’est que, l’ingérence des occidentaux dans les affaires des autres, n’est pas un destin fatal. c’est qu’il n’y a pas un contrepoids, qui pourrait mettre un terme à ce mépris voire ces humiliations à l’égard des peuples qui ne cherchent, en fin de compte, que le droit de vivre dans la paix, la liberté et le développement ..La nature de la crise en cours, entre l’Algérie et la France, entre dans la catégorie de ce genre à l’aspect cordial sur le plan officiel, alors que sous la table, il y a eu toujours, des zones d’ombre de conflits se tramant dans le silence. Les régimes algériens, notamment celui qui vient de faire, en 2019 une bonne, mais honteuse chute libre, se sont tout le temps laissé faire quand il s’agissait de relations avec la métropole …Tout le monde savait que la France serait en possession de plusieurs cartes à jouer et pouvant faire chanter l’Algérie à n’importe quel endroit et n’importe quel moment. Le terrain était déjà miné depuis 1962. Voilà pourquoi la classe politique française refuse toujours et de façon particulièrement cynique, de faire des excuses au peuple algérien pour les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre commis contre le peuple algérien depuis 1830. La France refuse, également, avec une condescendance sans égale, de restituer les archives algériennes, constituant une partie importante de la mémoire nationale… Non seulement ça, mais leur « macronisé » président ose, sans la moindre pudeur, prétendre que l’Algérie n’avait aucune existence en tant qu’Etat ou entité politique avant 1830. En 1789 quand la France était en pleine révolution et était entré dans le marécage de la grande terreur…Le directoire, à cette époque, avait commandé des charges de blé pour donner à manger au peuple affamé…Ce blé n’a pas été réglé à ce jour…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Optimisme pour la nouvelle Algérie

Devrait-on rester optimiste quant à ...

L’eau, encore des perturbations

Dans les pays où le ...

souveraineté nationale, une ligne rouge !

“La théorie de la souveraineté ...

Le mouton de toutes les spéculations

Nous sommes, à un peu ...

08 mai 45: pour que nul n’oublie

La date du 08 mai ...