Accueil » RÉGIONS » Industrie à Mostaganem. Le wali relance le secteur en rassurant les producteurs

Industrie à Mostaganem. Le wali relance le secteur en rassurant les producteurs

Conscient des enjeux socioéconomiques de la région, le wali, Aissa Boulahya, s’attelle à sa stratégie de développement, en relançant le secteur industriel à Mostaganem. Après ses multiples visites sur les zones d’activités industrielles et avec l’option de préparer le terrain aux investisseurs, ce dimanche, il s’est tourné vers la zone d’activités de Souk Ellil, dans la daïra de Kheir Eddine. Accompagné des autorités civiles et militaires et de quelques directeurs de l’exécutif, le wali a fait plusieurs haltes chez les sociétés de production, installées dans ladite zone d’activités. A l’occasion de cette tournée le chef de l’exécutif s’est plutôt intéressé à la diversité de structures de production et a largement écouté les chefs d’entreprise. Il faut rappeler que la superficie de cette zone est de 58 hectares, composée de 25 projets industriels déjà productifs, 34 autres, malheureusement, non encore lancés et 07 parcelles non encore attribuées. Cette visite programmée s’inscrit dans le cadre d’un tableau de bord «spécial industrie» pour lequel le premier responsable de la wilaya attache une importance capitale. Le volet économique fait partie prenante du niveau de développement qu’il veut atteindre avec la promotion du tourisme, de la pêche, de l’agriculture et aujourd’hui, il a mis le cap vers l’industrie. Le Salon de l’export, récemment tenu à Mostaganem, et parrainé par le wali, est déjà un déclic manifeste de la politique de développement industriel dans toutes ses dimensions. Cette halte chez les industriels de la zone  »Souk Ellil » est un indice prometteur pour les investisseurs de la wilaya. Il a écouté et entendu les préoccupations des producteurs et a décidé de revoir les dossiers de tous ceux qui ont bénéficié d’assiettes foncières dans cette zone et qui n’ont pas réalisé leurs projets. Des décisions de mettre en demeure pour ceux dont les intentions sont autres qu’investir. Afin de rétablir l’ordre dans le secteur, le chef de l’exécutif a tablé sur la restitution du foncier industriel même par voie de justice. Une décision audacieuse en sa qualité de premier responsable de la wilaya au vu de la conjoncture d’austérité et la menace du spectre du chômage. Sur cet aspect-là, il a remis les pendules à l’heure en sélectionnant les investisseurs porteurs de projet et créateurs d’emplois. En tous les cas, l’écoute des préoccupations inhérentes aux lourdeurs administratives, les demandes d’autorisation, la non flexibilité de l’export, les retards des permis de construire, la lourdeurs des circuits des études et le blocage au niveau de l’administration des domaines, l’arrivée de l’électrification, les branchements en gaz ainsi qu’Internet, ont éveillé l’attention du wali et elle s’est soldée par la décision de création d’un guichet unique présidé par le secrétaire général de la wilaya.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Université « Abdelhamid Ibn Badis » de Mostaganem. Colloque à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement

A l’occasion de la Journée ...

Hôtel IBIS de Mostaganem. Un projet toujours pas concrétisé

La stratégie de l’investissement dans ...

Activités partisanes à Mostaganem. Le RND au cœur de l’action

Le Bureau de la wilaya ...

Institut Panafricain des Sciences de l’eau et de l’Energie (PAUWES) à Tlemcen. Un projet et une main tendue vers l’Afrique

L’histoire universelle témoignera de la ...

Scouts Musulmans. La Journée nationale noblement célébrée à Mostaganem

En Algérie, le 27 mai ...