Accueil » ORAN » Incivilité et vandalisme. L’autre raison de la dégradation du cadre de vie

Incivilité et vandalisme. L’autre raison de la dégradation du cadre de vie

De nombreux citoyens se plaignent régulièrement de l’incivilité récurrente en matière de déchets ménagers et autres détritus, çà et là, au hasard d’une rue, devant les établissements ou en pleine nature, le territoire est souvent pollué par la présence disgracieuse de déchets de tout ordre jetés souvent discrètement et sans vergogne. Certains indélicats n’ont pas le sentiment de faire quelque chose de répréhensible, alors ils cachent parfois des déchets et détritus à l’abri des regards dans les lieux où l’on ne passe pas forcément fréquemment. L’incivilité peut donc se comprendre comme un ensemble de nuisances sociales variées qui ne blessent pas physiquement les personnes, mais bousculent les règles élémentaires de la vie sociale qui permettent la confiance. Le vandalisme s’avère envisagé par le code pénal sous le vocable  »de destructions, dégradations et détériorations » d’une part, il y a ceux qui ne représentent pas de danger pour les personnes et celles présentant un danger. Un acte de vandalisme consiste à détruire, dégrader ou détériorer le bien d’autrui avec l’intention de nuire de manière gratuite. Aujourd’hui à Oran, tout le monde se moque de tout, on nous rabâche sans arrêt de respecter la nature, des problèmes de pollution, mais peu de personnes s’en soucient. Oran est envahie par le plastique, les ordures, détritus dans la nature et la mer, les gens pique-nique et laissent leurs ordures et déchets là où ils sont, voire la situation de nos cités, aucune n’est épargnée. Elle évolue selon les périodes (ce qui était toléré autrefois ne l’est plus forcément aujourd’hui et vice versa) en fonction des lieux (dans la famille, à l’école, dans la rue, selon les quartiers et leur  »couleur social’). Ces différentes formes d’incivilité détériorent la qualité de l’espace public et contribuent peu à peu à un sentiment d’insécurité.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Restauration. Le défaut d’hygiène persiste impunément

L’hygiène qui est une notion ...

Réhabilitation du marché de la Bastille. Où sont les promesses de l’ancien P/APC?

Sale, très sale le marché ...

Saison estivale. Des plages insalubres squattées par des voyous

La pollution des plages dans ...

Quartier Oussama (Ex-Boulanger). Effondrement partiel d’un pan d’un balcon

Un effondrement partiel d’un pan ...

Boulanger. Un chat probablement enragé sème la panique

Panique hier tôt le matin ...

%d blogueurs aiment cette page :