Accueil » SPORT » Incapable de renverser la tendance au Maroc. CRB, les limites africaines du champion local

Incapable de renverser la tendance au Maroc. CRB, les limites africaines du champion local

Comme d’habitude, oserions-nous dire, le double champion d’Algérie en titre et presque triple détenteur de la couronne s’est, de nouveau, heurté à son plafond de verre en Coupe d’Afrique, quittant la compétition sur la pointe des pieds face à un Wydad Athlétic Club de Casablanca qui disputera, pour sa part, sa quatrième demi-finale consécutive en Ligue des Champions de la CAF Total Energies. Battu à domicile à l’aller, le CR Belouizdad (1-0) n’a pas su créer l’exploit au retour, samedi soir, se contentant d’une parité blanche (0-0) sur la pelouse du complexe Mohamed V de Casablanca. Ce qui laissera beaucoup de regrets aux supporters du Chabab, est le fait que les Bélouizdadis aient tenu tête au WAC durant toute la partie qui s’est jouée à guichets fermés. Les locaux étaient les premiers à se mettre en danger par l’intermédiaire de leur attaquant congolais Guy Mbenza qui rata devant le gardien du CRB, Toufik Moussaoui. Dans la foulée, les visiteurs s’essayent face à Tagnaouti mais Bouchar n’a pas trouvé le cadre. A la 22’, Khereiddine Merzougui ratera aussi le cadre dans une première période intense où les représentants algériens se sont montrés dangereux à plusieurs reprises surtout par l’intermédiaire de Merizegue, Bouchar ou encore Merzougui. Après la pause-citron, l’entraîneur du WAC, Regragui, a joué la gestion et l’assurance tandis que Paqueta a relancé un dispositif plus offensif pour chercher le but égalisateur en incorporant Karim Aribi, Ahmed Ait Abdeslam mais également Akram Bouras. L’occasion la plus dangereuse, côté marocain, fut l’œuvre d’Achraf Dari (82’) qui rata son retourné acrobatique à la suite d’un très beau centre de Moayad Ellafi. Trois minutes plus tard, les Algériens mettent plus de pression dans le camp marocain et l’ancien goaleador de Nîmes Olympique, Karim Aribi, vendangera une franche occasion en tentant une tête plongeante. A deux minutes de la fin de la rencontre, l’arbitre de la rencontre et après visionnage de la VAR, expulsa le gardien du CRB, Toufik Moussaoui, après une agression sur l’attaquant du WAC, Mouayad Ellafi. Le défenseur du CRB, Chemeseddine Nessakh, gardera les bois jusqu’au coup de sifflet final. Le but marqué à Alger, sur l’herbe du temple olympique du 5 juillet permet ainsi au Wydad d’écarter un Chabab incapable d’imiter le spécialiste sétifien.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elle sera l’un des cinq points stratégiques choisis par l’instance planétaire. L’Algérie mise à l’honneur par la FIFA

L’Algérie du football est de ...

Les supporters attendus en nombre à Magra vendredi. MCO: Grinta et supplément d’âme!

Après avoir passé l’écueil de ...

Le Mouloudia assure l’essentiel après avoir évité le pire. Acimi: «On souffrira mais le MCO ne rétrogradera pas!»

Ceux qui étaient samedi soir ...

Le MCO joue très gros face à l’US Souf. Belatoui: «Il faudra faire très attention …»

Dans sa quête de maintien, ...

Bouzidi motive ses joueurs avant de recevoir l’USS MCO: Motrani, Guenina et Salah toujours convalescents

De nouveau hors de la ...