Accueil » CHRONIQUE » Ils sont revenus en force, ces partis Et, pourtant!!

Ils sont revenus en force, ces partis Et, pourtant!!

Je ne prétendrais pas que détenir le secret du FLN et de ces partis, qui ont pourtant, fait plus du mal que de bien à cette nation ! L’on pourrait dire du FLN qu’il gardait chez la plupart des citoyens cette image très positive gravée dans leur esprit depuis les douloureux événements de la révolution menée par le FLN …le hic c’est que ce FLN est un sigle, voire une devise qui a été exploitée par les hommes probes et intègres, comme par les opportunistes. N’oubliez pas que le dernier en date, c’était un «grand chef» FLN qui se trouve actuellement en prison lui et quelques membres et complices de sa famille. Il s’adonnait au trabendo des listes électorales au nom de cet historique parti ou front d’où -parait-il, ils avaient raflé des milliards …Non seulement ça, mais toujours, au nom ce parti, il a mené une campagne de propagande au profit de la candidature d’un président mort aux trois quarts en vue d’un cinquième mandat. L’on dit même, que c’était ce professionnel «bouffon du roi», qui avait l’idée géniale d’inventer «le culte du cadre»… finalement, il a fini dans le trou …Ce sont ces espèces maléfiques qui ont porté préjudice à l’image d’un FLN historique, très symbolique, qui a sa place particulière dans l’imaginaire national…Le FLN est très associé dans cet imaginaire aux pères fondateurs du mouvement révolutionnaire du premier novembre 1954, ayant abouti à l’indépendance du pays et dont la plupart d’entres eux, sont tombés au champ d’honneur en martyres. Au fait, le FLN n’a aucun secret occulte ou mystérieux. C’est dans son passé glorieux que réside sa force …il a accompagné deux grands événements: celui d’être la couverture politique d’une révolution ayant fini par une victoire sur l’ennemi et l’indépendance nationale. Ensuite, il s’est fait l’avant-garde idéologique de l’étape de l’édification, notamment, au cours des trente premières années de l’indépendance …et, c’est la raison pour laquelle, toutes les fautes commises par ce FLN ont été pardonnées – et, Dieu seul sait combien elles sont nombreuses et parfois graves. Remarquons, que même après l’avènement du pluralisme politique, début les années 1990, la place du FLN est restée la même… Devant l’ahurissement de tout le monde, il n’a pas été englouti par les partis qui ont émergé massivement, à cette époque…dont pas mal d’entre eux, ont fait leur banc d’école politique chez le FLN. Seulement, le point faible de cette formation politique à la quintessence légendaire, c’est qu’il était constamment en butte à des noyautages menés par des voleurs et des opportunistes sans scrupules. C’était justement cette situation qui avait incité quelques uns à penser à l’introduire au musée…c’était pour le protéger des loups de la politique…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

N’est pas maire qui veut !

Ce n’est pas donner à ...

Un handicapé est avant tout un citoyen!

La définition donnée à un ...

La femme face à la violence

Que ce soit, ici en ...

L’énergie solaire: Vendre du soleil aux autres

Pays du soleil par excellence, ...

Nouveau Code de la route Y aurait-il des changements?

Le nouveau Code de la ...