Accueil » CHRONIQUE » Ils attendent l’OPEP

Ils attendent l’OPEP

Les cours du pétrole ont chuté mardi, effaçant les gains précédents, en raison des inquié-tudes liées à l’accord sur le plafond de la dette américaine, ce qui a refroidi le sentiment de risque sur le marché. Les messages contradictoires des principaux producteurs ont également assombri les perspectives de l’offre avant leur réunion prévue ce week-end. Le prix du pétrole Brent a reculé de 0,7%, soit 50 cents, à 76,57 dollars le baril, tandis que le brut américain West Texas Intermediate (WTI) a diminué de 0,5%, soit 35 cents, à 72,32 dollars le baril par rapport à la clôture de vendredi. Certains parlementaires républicains conservateurs ont exprimé leur opposition à un accord visant à relever le plafond de la dette aux États-Unis, le premier consommateur mondial de pétrole. Cependant, le président Joe Biden et le président de la Chambre des représentants Kevin McCarthy se montrent optimistes quant à l’adoption de l’accord. L’ambiance « reste pour le moins prudente » sur le marché pétrolier, selon Tamas Varga de PVM Energy, après des semaines d’incertitude quant au dossier brûlant du relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis, qui s’est finalement conclu en accord de dernière minute entre le président Joe Biden et le dirigeant républicain Kevin McCarthy, relaye l’AFP. « L’accueil de l’accord a été pour le moins mitigé. Le dollar est resté fort et le pétrole n’a pas réussi à se redresser de manière significative », poursuit l’analyste. Les regards des investisseurs sont rivés sur la réunion de l’OPEP +, prévue cette semaine, qui devrait déboucher sur une éventuelle réduction de la production selon les prévisions. Selon le site web du ministère iranien du Pétrole, SHANA, le secrétaire général de l’OPEP a déclaré lundi que l’organisation accueillerait favorablement le retour complet de l’Iran sur le marché de l’énergie une fois que les sanctions seraient levées. Le secrétaire général, Haitham Al Ghais, en visite à Téhéran, a également souligné la responsabilité de l’Iran en tant que membre de la famille des pays de l’OPEP. « Nous croyons que l’Iran est un acteur responsable parmi les membres de cette famille, les pays du groupe de l’OPEP. Je suis convaincu qu’il y aura un bon travail, synchronisé, pour garantir que le marché restera équilibré comme l’a fait l’OPEP ces dernières années », a rapporté le site web en anglais de SHANA, citant le SG du cartel du pétrole.

À propos B.nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Déjà des mesures contre les feux de forêt !

La Commission nationale de protection ...

Blé, l’Algérie sereine…

Les prix du maïs, du ...

Valorisation des eaux usées, le défi

Le ministre de l’Hydraulique, Taha ...

Le FLN se prépare aux élections…

Sous la direction d’Abdelkrim Ben ...

Le SOS des enfants du Soudan

«Depuis près d’un an, les ...