Accueil » ORAN » Il ordonne un vrai recensement du patrimoine. Le wali insiste sur une revalorisation du quartier mythique d’El Derb

Il ordonne un vrai recensement du patrimoine. Le wali insiste sur une revalorisation du quartier mythique d’El Derb

Existe-t-il aujourd’hui un plan de sauvegarde du patrimoine d’El Derb, l’un des quartiers les plus anciens de la ville d’Oran, longtemps témoin du passage de plusieurs civilisations? C’est un quartier quasiment à l’abandon par les autorités sur le plan de la restauration et de la sauvegarde malgré les nombreuses opérations de relogement des familles, ces dernières années, occupant le vieux bâti. El Derb n’a pas bénéficié jusqu’ici d’un plan spécial visant la sauvegarde de son patrimoine.
La population qui vit, y est complètement dénudée et désœuvrée en raison du manque de travail et de perspectives, contrairement au quartier de Sidi Houari, situé plus bas et où sont classés pas moins de 14 sites historiques et qui, quant à lui, a bénéficié d’un Plan de sauvegarde en phase d’études. Inspectant, jeudi, au cours d une descente avec son exécutif de wilaya dans le quartier El Derb, dans le cadre de son périple à l’occasion des préparatifs de la commémoration de la Journée du Chahid du 18 février, le wali Sayoud Said, accompagné des membres des autorités locales, a longuement insisté sur la nécessité de sauvegarder le patrimoine de la ville d’Oran, principalement celui du quartier d’El Derb. Aujourd’hui, force est de regretter et de se lamenter sur le sort de cet ancien quartier juif de années 40/50 et 60 où l’animation d’artistes et de peintres ne cessait pas, racontent ainsi des octogénaires de ce quartier mythique. Rien qu’à évoquer le nom de ce quartier, on revient à reposer la sempiternelle question liée au vieux bâti qui lamine la plupart des vieux quartiers d’Oran avec son éternel problème de relogement: reloger et reloger encore mais sans pour autant se soucier ou se demander sur son histoire et la valeur de son patrimoine. Raison pour laquelle le wali aurait ordonné un recensement de ce site et la revalorisation de son patrimoine, ce qui laisserait, peut-être, les Oranais de ce quartier presque soulagés, étant donné que les différents relogements qui y ont lieu bien qu’ils aient été accueillis favorablement, n’ont pas été toujours l’unique solution de l’avis des riverains de ce quartier d’El Derb.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

«12 anciens puits fermés» seront réhabilités et mis en exploitation. Prévenir le risque hydrique et améliorer l’alimentation en eau potable

Afin de réduire les risques ...

Service biométrique de l’état civil 42 Miramar. Une histoire liée à «l’application photo» pénalise les candidats au BEM

Suite aux coupures de plusieurs ...

agression sioniste contre Ghaza depuis le 07 octobre dernier. 10.000 femmes martyres déjà

Il semble que le sort ...

Le commerce pendant les fêtes religieuses à Oran. «On se croirait en temps de la grève des 08 jours»

Oran une ville morte pendant ...

Nouveau classement des compagnies aériennes africaines. Air Algérie déloge la RAM

Air Algérie est sur le ...