Accueil » CHRONIQUE » Il était une fois, un 08 mai 45 !

Il était une fois, un 08 mai 45 !

C’était le même jour où les nations européennes et avec elles, toutes les nations de la planète, éprises de liberté, sont sorties en liesse pour avoir remporté une victoire décisive sur le nazisme et le fascisme. C’était le 08 mai, les Algériens sont également, sortis dans les rues, afin de partager la grande joie à cette victoire, et par la même occasion, rappeler aux autorités colonialistes les promesses données au peuple algérien… Ces promesses concernaient, justement, un possible octroi de l’indépendance ou à la rigueur l’octroi d’une autonomie ou le recouvrement des droits citoyens bafoués et justifiés par le sinistre Code de l’indigénat …Donc, une fois la victoire remportée, généralement, par le concours des victoires remportés par les Américains et les Soviétiques, la France n’est plus sous la menace de l’occupation allemande… tenir les promesses n’est plus une priorité impérative pour le général Duval qui a préféré plutôt, renouer avec les anciennes traditions criminelles des premiers généraux de l’invasion au 19ème siècle…Réagir vite et par le moyen facile des génocides. D’ailleurs, ce ne sont que des Algériens !? Pourquoi donc, s’en faire des soucis? Le monde est occupé à panser les séquelles d’une guerre atroce qui venait juste de se terminer avec une fourchette allant de 50 à 70 millions de morts. Une vraie hécatombe mondiale. Le Covid 19 sera, sûrement, plus clément; ça serait l’occasion pour rappeler que la France occupée en quelques jours, par les Allemands d’une façon humiliante et très spectaculaire, elle est toujours plus forte et plus atroce, vis-à-vis de ses peuples colonisés, gisant dans une condition de misère apitoyante… Malheureusement, pour la France coloniale, heureusement pour les Algériens et leur mouvement national, les massacres de 08 mai 1945, vécus par le peuple algérien, notamment dans la région du constantinois, étaient, ainsi dire, un second souffle redonné au mouvement national. Les Algériens n’auront désormais, plus jamais confiance dans la politique française en Algérie. Même les plus sceptiques à l’égard de l’idée de l’indépendance ont rejoint le mouvement prônant cet idéal…et, évidemment, le recours à une révolution armée contre l‘occupant n’est plus un choix parmi d’autres mais, désormais l’unique et l’inéluctable option; Les massacres en série d’Algériens demandant des droits en chantant l’hymne de la liberté, était la plus grande préparation psychologique pour une grande guerre de libration nationale qui va avoir lieu dans moins de dix ans. La mégalomanie française qui voulait que le Français ait le droit de lutter contre l’occupation allemande, mais l’Algérien non! Pourquoi, parce que c’est un sous-homme. C’est ainsi qu’il était considéré…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Importation des véhicules: Le casse-tête !

Une information fraîche et formidable, ...

L’université algérienne Rang et rentabilité

SC Imago Institutions Rankings, un ...

L’huile de table, retour à la Une

Encore un épouvantable épisode sur ...

La finance algérienne à l‘étranger !

Bien que je ne me ...

Stockage ! A pied d’œuvre

A moins de deux mois ...