Accueil » Point de Vue » Hommages aux pompiers

Hommages aux pompiers

Au cours des incendies déclenchés récemment, dans des forêts, beaucoup de citoyens, des services de sécurité ayant pris part aux secours et aux opérations d’extinction… De ce fait, nous tenons à leur rendre hommage. C’est d’ailleurs la moindre des choses. Cependant, pour être plus juste et plus objectif, le plus grand hommage devrait être destiné aux éléments de la protection civile qui étaient les porte-étendards dans cette noble et coriace lutte contre des feux ravageurs. Ainsi, l’on a réussi à sauver notre patrimoine forestier de ce qui aurait pu être encore plus grave. Ça a toujours été comme ça, dans le passé. Quand l’Algérie se trouve dans une situation de détresse, ses enfants authentiques sont là sur place, debout, prêts à faire face à toutes sortes de défis, afin de sauver la patrie de n’importe quel danger et à n’importe quel prix. Quelqu’un ayant une bonne mémoire, pourrait-il, nous dire le nombre de ces sapeurs-pompiers qui ont trouvé la mort – en martyre- ou blessés au cours d’une opération de lutte contre un incendie, l’effondrement d’un vieux bâti, l’éboulement d’un terrain, une explosion de gaz ou un cas d’inondations…Ils sont nombreux, bien que notre mémoire ne sache retenir tous leurs noms. Ils donnent leur vie afin de sauver leurs concitoyens se trouvant en détresse et face à la mort. Ce travail noble et périlleux pour eux, pourrait nous paraître un service exécuté et payé en conséquence, à l’instar de n’importe quel autre travail rémunéré. Alors, en vérité, ce n’est pas juste…un travail qui se fait la plupart du temps en côtoyant toutes sortes de dangers, ça s’appelle : une lutte, une résistance, une action de sauvetage visant à mettre hors du danger des vies humaines.. La protection civile algérienne s’est faite une réputation de par le monde, ayant même pu démontrer son humanisme et ses hauts niveaux de professionnalisme, en participant à des opérations de sauvetage hors du territoire national. Cela a eu lieu chez des peuples frères ou amis, dont la plus récente était une intervention réussie en Turquie. Voilà, en somme, notre avis sur les braves sapeurs-pompiers de l’Algérie indépendante, vers lesquels nous tenons à rendre un vibrant hommage, notamment à ceux ou celles qui ne sont plus parmi nous. Et, en particulier les martyres du devoir ayant trouvé la mort en tentant de sauver la vie des autres, de leurs concitoyens en détresse. Saluons donc et continuons…

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Feuille de route pour une nouvelle république

Ô ! L’Algérie terre des ...

Le 24 février, une date souveraine

Deux grandes dates faisant partie ...

L’obésité, l’inquiétant nouveau phénomène

Les milieux scientifiques et médicinaux ...

Cybersécurité

En arrivant chez nous, la ...

Quand l’Etat travaille pour le citoyen

La souveraineté du peuple, c’est ...