Accueil » SPORT » Hommage à Ghalem Hadj Houari

Hommage à Ghalem Hadj Houari

Par Hansal Mohamed (Ex arbitre international)

Notre cher regretté, Ghalem hadj Houari, vient de nous quitter à l’âge de 88 ans le samedi 31.10.2020, après une longue maladie, cet ancien arbitre fédéral et ex président de la Lofa, a été aussi l’un des pionniers de la formation et de l’arbitrage, il avait mis fin à sa carrière d’arbitre en 1963-1964, par la suite, il avait consacré plusieurs années de sa vie à la ligue régionale d’Oran en sa qualité de secrétaire général et puis président de la dite ligue, durant vingt-cinq année.
Hadj Houari qui est né à Hai Hamri Oran, celui qui a fait rêver la jeunesse au corps arbitrale, pendant deux décennies, à la réflexion sur l’arbitrage à travers la formation des arbitres. L’image que l’on garde du défunt et que l’on n’oubliera jamais, c’est surtout celle d’un homme profondément attaché à son rôle de formateur et de grand animateur sobre et précis. Ghalem hadj Houari était, en effet, un grand de l’arbitrage en duo avec un autre grand monsieur Benzellat Kouider qui, lui aussi était un très bon connaisseur des lois du jeu de l’arbitrage, « que son âme repose en paix », hadj Houari était en pleine possession de son savoir-faire en faisant profiter totalement ses élèves, certains sont devenus de grands chevaliers du sifflet à l’échelle internationale, ses conseils et ses encouragements ont beaucoup aidé les arbitres à prendre goût à cette tâche ingrate mais combien noble et respectable avec son expérience et ses grandes connaissances théoriques approfondies, il a grandement contribué au développement de la formation et de l’arbitrage, en particulier sa mémoire et son œuvre resteront à jamais gravées dans l’histoire de la commission nationale de l’arbitrage. Il fut un conférencier d’une grande culture, il avait horreur de la médiocrité et de l’incompétence. Les témoignages nombreux de ses amis et des anciens arbitres de notre génération, ainsi que l’association de la radieuse, reconnaissent en lui un homme d’une haute sensibilité, d’un patriotisme sans faille, et surtout d’une aventure d’esprit remarquable.
Le mercredi 04.11.2020, la délégation de la radieuse à leur tête son président Chafi Kada, a honoré la famille du regretté Ghalem hadj Houari, en reconnaissance de ce qu’il avait apporté au football national et à l’arbitrage algérien.
Aujourd’hui, les anciens arbitres et formateurs sont oubliés, leurs noms restent enfouis dans la mémoire des hauts responsables du sport national et de l’arbitrage en particulier. Dommage, il est triste de voir disparaître misérablement et si solitairement ces hommes qui méritent pourtant une gratitude et le respect pour lequel ils ont si merveilleusement contribué. Il y a pourtant des dispositions qui, en plus de l’émotion et du chagrin qu’elles suscitent, laissent derrière elles comme un relent de malaise et de regret. En cette pénible circonstance nous prions Dieu tout puissant d’accorder au défunt sa sainte miséricorde.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Turquie. Plus de 500 000 réfugiés sont rentrés en Syrie

Depuis 2016, plus d’un demi-million ...

A l’approche du Mawlid Ennabaoui, campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques. Ces pétards qui nous mettent en «pétard»!

La fête du Mawlid Ennabawi ...

Lettre de Tiaret

Par Khaled El Guezouli   ...

Burkina Faso. Tension toujours vive, l’ambassade de France prise pour cible

Quelques dizaines de manifestants rassemblés ...

Recensement à Relizane. 1105 agents mobilisés pour l’opération

Par R. Aymen Dans le ...