Accueil » MONDE » Haut-Karabakh. Les combats se poursuivent, au moins 32 séparatistes arméniens tués

Haut-Karabakh. Les combats se poursuivent, au moins 32 séparatistes arméniens tués

La région séparatiste du Haut-Karabakh, principalement peuplée d’Arméniens chrétiens, a fait sécession de l’Azerbaïdjan musulmane en 1991, avec le soutien de l’Arménie. Pas de trève en vue. Les combats se poursuivent lundi 28 septembre entre les forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région séparatiste du Haut-Karabakh. A Erevan, capitale de l’Arménie, le ministère de la Défense a indiqué que les combats n’avaient marqué aucune pause durant la nuit. A Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, le ministère de la Défense a rapporté de son côté que les forces arméniennes bombardaient la ville de Tartar. Au moins 32 soldats séparatistes arméniens ont été tués dans les combats, a indiqué lundi le ministère de la Défense du Haut-Karabakh. Cinq civils azerbaïdjanais et deux civils arméniens sont également morts, portant le bilan officiel total à 39 morts. De son côté, l’Azerbaïdjan n’a pas annoncé ses pertes militaires. Des affrontements ont éclaté dimanche entre les deux anciennes républiques soviétiques qui s’opposent depuis des décennies au sujet du Haut-Karabakh, territoire enclavé d’Azerbaïdjan peuplé majoritairement d’Arméniens et ayant proclamé son indépendance avec l’effondrement de l’URSS en 1991. Ces affrontements sont les plus violents depuis 2016 et ravivent l’inquiétude quant à la stabilité dans cette région traversée par des oléoducs transportant du pétrole et du gaz vers les marchés mondiaux.

À propos Carrefour

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Giorgia Meloni en Libye pour signer un méga-contrat gazier

L’Italie, comme les autres pays ...

Barrage de la Renaissance. Le Soudan en accord «sur tous les points» avec l’Éthiopie

Le Premier ministre éthiopien Abiy ...

Relations avec la France. Le Burkina Faso s’inspire-t-il du Mali?

Le porte-parole du gouvernement du ...

Départ des troupes françaises. Le Burkina Faso confirme

Le porte-parole du gouvernement du ...

La France «non grata» dans la Patrie des Hommes intègres

Citée par l’Agence France Presse, ...