Accueil » ORAN » Hausse des prix de plusieurs variétés de poissons. La sardine passe à 1.000 DA le kg

Hausse des prix de plusieurs variétés de poissons. La sardine passe à 1.000 DA le kg

Leur prix est reparti subitement à la hausse. Les poissons emboîtent le pas aux viandes rouges et blanches, au grand dam des consommateurs qui, du coup, se privent malgré une forte insistance intime d’acheter cet aliment jadis très prisé durant cette période. En effet, plusieurs variétés de poissons, mis en vente au niveau de plusieurs marchés de la ville, notamment au niveau du pôle urbain « Ahmed Zabana », ont accusé une hausse, durant cette période, par rapport à la même période de 2022. Or, le poisson le plus prisé est demandé par les consommateurs dont le prix, produit des tables de discussion, est bel et bien la sardine. La reine des poissons est, en quelques jours, passée de 700 DA le kg à 1.000 DA le kg. Une hausse de 300 DA, c’est dire presque 50 pour cent de l’ancien prix, ce qui a choqué un nombre important de consommateurs, pour ne pas dire la majeure partie, étant donné que ce fruit de mer passe au niveau d’un produit de luxe qui n’est pas à la portée de tout le monde. S’agissant des causes de cette hausse qui demeurent inexpliquées pour les consommateurs, les revendeurs n’ont pas de vraies raisons sauf que les prix au niveau des marchés de gros sont constamment en hausse. Alors n’en parlons pas des autres fruits de mer, notamment les poissons blancs qui sont désormais exposés en petite quantité et destinés à une petite frange de la société qui peut se permettre des folies. Au registre des plats de poissons qui font rêver les consommateurs, les prix sont au-delà de la logique du fait qu’il faut des billets où il est marqué trois zéros pour se permettre un kilogramme de crevette royale. Le merlan et le pageot enregistrent, également, une hausse. De même, les prix du rouget, du poulpe et du calamar enregistrent une hausse significative qui dissuade la grande majorité des consommateurs d’approcher les tables où sont exposés les fruits de mer. Enfin, il est utile de rappeler que le marché aux poissons est resté sous l’emprise de quelques malfrats des marchés qui soufflent le chaud et le froid afin de garder les prix toujours élevés.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Il emboite le pas au poisson frais. Le surgelé également hors de portée!

Le poisson ne se pose ...

Enième coupure d’eau au Pôle urbain Ahmed Zabana. Les colporteurs ambulants jubilent

L’eau ne coule plus dans ...

Distribué en peu de quantité à l’AADL « Ahmed Zabana » La crise du lait en sachet coïncide toujours avec le Ramadhan

Avec l’arrivée de chaque Ramadhan, ...

Premier jour du Ramadhan à l’AADL Ahmed Zabana. Les commerçants en profitent, les citoyens en déclin

Alors que la population oranaise ...

Hausse des prix des fruits et légumes à cause des fortes pluies. La banane est importée, pourquoi est-elle impactée?

Ces derniers jours, des averses ...