Accueil » ORAN » Habitat précaire. Les oubliés du relogement

Habitat précaire. Les oubliés du relogement

Le logement continue à poser un sérieux problème et ce, dès que les responsables en charge de la question ont décidé du relogement de plusieurs milliers de familles dans le cadre de l’absorption de l’habitat précaire. Plusieurs centaines d’Oranais continuent à revendiquer leur droit à un logement décent. Le cas de l’immeuble sis au 46 rue Belarbi Habib, à St Pierre, en est un parfait exemple, les familles habitant l’immeuble en question se plaignent d’une situation catastrophique vu que l’immeuble où ils résident est sur le point de s’effondrer à tout moment. Ces habitants vivent dans des conditions de vie précaires sous un toit qui risque de s’effondrer, entre des murs fissurés et dans un environnement désastreux, en raison de l’érosion des canaux d’égout devenue une source de tous les maux, à chaque décrue ou intempérie la comptabilité macabre des effondrements s’allonge inexorablement, le vieux bâti est un fardeau qui ne cesse au fil des ans de tourmenter le citoyen.
La véritable problématique donc est de protéger dans un premier temps les vies humaines en relogeant les familles qui habitent des habitations menaçants ruines et non pas les immeubles en bon état comme ce fut le cas dans les précédentes opérations de relogement, où plusieurs personnes ont bénéficié de relogement alors qu’ils n’ouvrent pas droit, certains n’ont jamais habité dans les immeubles évacués et pourtant ont bénéficié au niveau de la majorité des secteurs, les divers relogements ont tous été entachés d’irrégularité selon certaines sources, voir le cas du quartier de Choupot ou Boulanger pour ne citer que ces deux quartiers. C’est pour cette raison que le problème n’est jamais réglé malgré les milliers de logements attribués à travers différentes communes de la wilaya d’Oran.

À propos Y.chaibi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Face au relâchement des gestes barrières. Le risque d’une 4ème vague est grand

Une sortie durable de la ...

Terminus de la ligne 51 (Dar El Hayat). Vols de téléphone en série

Malgré les efforts des éléments ...

Association «Sanâbil El Ihssen». «Redonner un peu de joie aux personnes âgées»

Les Algériens ont célébré, hier, ...

Amélioration du cadre de vie des citoyens. Le wali sur tous les fronts

La mission de M.Said Saayoud, ...

Sécurité routière et embouteillages. A quand un nouveau plan de circulation?

La sécurité routière constitue un ...