Accueil » RÉGIONS » Guerre contre l’habitat précaire à Tissemsilt. Relogement dans la joie de 30 familles

Guerre contre l’habitat précaire à Tissemsilt. Relogement dans la joie de 30 familles

Pas moins de 30 familles ont été relogées, mardi dernier, dans de nouveaux logements dans la commune de Tissemsilt, chef-lieu de wilaya, dans le cadre du programme de résorption de l’habitat précaire, a-t-on appris auprès des autorités locales de la wilaya. L’opération de relogement a touché environ 30 familles résidant dans des habitations précaires au vieux quartier «Hai Hassen». C’est donc en présence des autorités locales, des services de la sûreté de wilaya, ainsi que les employés de l’ONA, de l’ADE, de la DTP, de la protection civile ainsi que les services de la SADEG (Sonelgaz), l’OPGI et de l’entreprise publique de wilaya « Ouarchenis Net », que l’engin destructeur est passé à l’action sans rencontrer une quelconque résistance des 30 propriétaires présents sur les lieux. Aussi, d’importants moyens, tels que les camions et tractrices remorques ont été mobilisés, pour faciliter l’opération de déménagement de ces familles bénéficiaires. Ces dernières ont quitté leurs bidonvilles érigés en majorité avec des matériaux en toub. Une superficie de 15 hectares sera intégrée au périmètre urbain de la ville de Tissemsilt, à la faveur d’un plan d’extension du tissu urbain décidé par les autorités en vue de résoudre la problématique de la rareté des poches foncières, à l’origine d’un développement urbanistique incohérent qui caractérise cette importante ville. Cette extension permettra de porter un nouveau périmètre de la ville, en soulignant que la superficie dégagée, est destinée en priorité à incruster les nombreux projets d’équipements et d’habitat programmés (LPL, LSP et AADL), à court terme. L’intégration de cette superficie est appelée, a-t-on ajouté, à répondre aux besoins futurs de la population notamment en matière d’infrastructures de base et de logements et donc susceptible d’accompagner et satisfaire, en même temps les demandes, conduira l’évolution démographique de la ville. Les études préliminaires réalisées, dans cette perspective, ont permis à la direction de l’urbanisme et de la construction d’identifier les besoins en logements et en biens d’équipements publics capables, d’une part, de combler le déficit cumulé durant plusieurs années et de garantir, d’autre part, un développement harmonieux et cohérent de la ville. Par ailleurs, les 30 familles ont été relogées dans deux sites d’habitats à Hai Sidi Khelifa et Seffah (300 logements) dotés de toutes les commodités d’accompagnement à même de leur assurer un cadre de vie, entant soit peu, décent. L’on apprendra également qu’un autre quota de logements dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire sera réservé aux habitants de hai Hassen 3, 4 et 5. «Selon les autorités locales, l’opération demande de la patience, de la compréhension et de la discipline». Par ailleurs et dans le but de résorber l’habitat précaire dans la commune de Tissemsilt. Pour rappel la première étape était en septembre 2019, où 663 familles ont été relogées dans trois sites.

À propos ABED.MEGHIT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mosquée d’Abou Bakr Essedik (Tissemsilt). Le 27ème Jour de Ramadhan célébré avec ferveur

Leïlat El-Kadr (Nuit du destin) ...

Secteur de la santé à Tissemsilt. Le wali ordonne d’accélérer la réalisation des projets

Le secteur de la santé ...

Commémoration du 19 mars à Tissemsilt. Raccordement de 57 foyers au gaz naturel au douar Tahadhrit

A l’instar des autres régions ...

Tissemsilt. Célébration de la Journée nationale des personnes aux besoins spécifiques

Le wali de Tissemsilt supervise ...

La sûreté de wilaya de Tissemsilt honore des personnes handicapées

Dans le cadre de la ...