Accueil » ACTUALITE » Grande satisfaction du niveau d’adhésion exprimé par les Etats. L’Algérie prête à accueillir le Sommet arabe

Grande satisfaction du niveau d’adhésion exprimé par les Etats. L’Algérie prête à accueillir le Sommet arabe

Un sommet arabe encore un. Pourquoi en Algérie? D’abord parce que le pays est fidèle à son engagement de rassembler les Etats et peuples arabes. Il défend toujours sans aucune ambigüité et en toute objectivité les aspirations des peuples opprimés à la liberté. Ensuite, sa position sur le dossier du Sahara occidental et la Palestine, le dossier Syrien est resté inchangé malgré tous les nuages et toutes les tempêtes. C’est dans une conjoncture internationale peu enviable que se déroulera le prochain sommet arabe d’Alger sur lequel, il faut le reconnaître, il est désormais fondé beaucoup d’espoirs. Alors pourquoi pas un sommet arabe à Alger pour taire les divergences, souder les liens et consolider les acquis et préserver les intérêts des Etats arabes ? L’Algérie se déclare fin prête à accueillir cet événement qualifié de capital. Un événement aussi stratégique qui intervient en pleine crise ukrainienne qui a divisé quelques Etats arabes, ne pouvait en effet se tenir dans un pays arabe autre que l’Algérie qui jouit d’une aura internationale. Le monde a le regard rivé sur le prochain Sommet arabe d’Alger prévu les 1 et 2 novembre, augure d’un succès selon les Etats arabes. Tout compte fait les experts sont unanimes de dire que la Palestine sera au cœur de ce sommet. Les Etats arabes qui soutiennent la cause palestinienne se montrent d’ores et déjà optimistes. A commencer par le Secrétaire général de la Ligue arabe Amr Abou Gueit qui a affiché sa satisfaction quant à la réussite de ce sommet en Algérie. Aujourd’hui c’est le tour du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, de réitérer l’engagement de la présidence algérienne de faire de ce sommet la fierté des Etats arabes. L’Algérie est le seul pays à avoir une position constante et immuable sur les dossiers arabes. Il s’agit également d’aborder les dossiers des conflits en Syrie, en Libye et au Yémen. Le MAE algérien a affirmé, mardi depuis le Caire, que l’Algérie était prête à accueillir, début novembre, le prochain Sommet arabe. M Lamamra a fait part de sa « grande » satisfaction du niveau d’adhésion exprimé par les Etats arabes, en vue de contribuer à la réussite de ce rendez-vous. Lors des travaux de la 158 ème session du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel, M. Lamamra a présenté les résultats des concertations que mène l’Algérie dans le cadre de la préparation du Sommet arabe et sa position vis-à-vis des derniers développements survenus dans les pays arabes. A ce propos, M. Lamamra a indiqué que la conjoncture internationale sensible « en appelle à fédérer les efforts en vue de mettre la région arabe à l’abri de ces tensions et des différents défis qui en découlent ». Pour le chef de la diplomatie algérienne, « il est encore temps de ressusciter l’esprit de solidarité arabe et de se tourner vers les objectifs suprêmes pour lesquels la Ligue arabe a été fondée, étant une maison qui rassemble tous les Arabes, un bouclier pour défendre les causes arabes justes et un espace de coordination permettant de dessiner les contours de la voie menant vers un avenir prometteur à la faveur de l’unité et de la cohésion ». Il a, en outre, indiqué que « ces nobles objectifs constituent pour l’Algérie la boussole de l’action » et le pivot des efforts consentis sous la direction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, dans le cadre des concertations qu’il mène avec ses frères, les dirigeants arabes, en prévision du prochain sommet arabe ». A ce titre, il s’est dit « très satisfait » du niveau d’adhésion des « frères arabes en vue de contribuer à la réussite de cette échéance et d’en faire une halte renouvelée », pour approfondir le débat sur toutes ces questions cruciales et cristalliser une vision unifiée, à même de répondre aux exigences de la conjoncture actuelle et d’ouvrir des perspectives prometteuses pour les générations futures. Le ministre a évoqué les circonstances difficiles que traverse la cause palestinienne, exposée à de graves dangers du fait de l’occupant sioniste qui se soustrait à ses obligations internationales, en tentant d’imposer le fait accompli et d’anéantir toute chance de paix, soulignant que cette situation exige l’adhésion de tous autour de la position arabe commune, à savoir l’Initiative arabe de paix, cadre devant garantir la protection des droits légitimes du peuple palestinien, notamment son droit à l’établissement de son Etat indépendant sur la base des frontières de 1967, avec Al-Qods comme capitale. La préservation des droits des Palestiniens est tributaire de l’unification de leurs rangs, a-t-il soutenu, ajoutant que « c’est là l’objectif qu’entend atteindre l’Algérie à travers l’initiative lancée par le Président Tebboune pour renforcer l’unité nationale palestinienne ». Le chef de la diplomatie algérienne a réaffirmé l’engagement de l’Algérie à appuyer tous les efforts visant la consolidation des règlements pacifiques des crises en Libye, en Syrie et au Yémen, de manière à « garantir l’unité et la souveraineté de ces pays frères, concrétiser les aspirations légitimes de leurs peuples et mettre fin aux conflits internes et ingérences étrangères sous toutes leurs formes ». M.Lamamra a réaffirmé, également, la solidarité « pleine » de l’Algérie avec l’Irak et le Soudan, et son vœu de voir ces derniers surmonter tous les obstacles, en faisant primer la voie du dialogue. Il a, en outre, appelé à redoubler d’efforts pour promouvoir l’action arabe commune et conforter la place des pays arabes au sein de la communauté internationale à travers le dialogue, la concertation et la coordination avec les différents partenaires qui partagent avec eux des préoccupations et des principes communs.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ruées massives et précoces des estivants sur les plages de l’ouest Il ne suffit plus de température minimum pour se baigner

Faut-il attendre une température minimum ...

Sécurisation des plages «Opération coup de poing contre les squatteurs»

Comme il a été dénoncé ...

Prochaine session d’APW. Les forêts, la saison estivale, la santé et d’autres dossiers

La prochaine Session ordinaire de ...

Le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres. Projets de grande envergure au menu

Un nouveau Conseil des ministres ...

En période électorale, l’obsession politique sur l’Islam devient particulièrement préoccupante. La mosquée de Paris dénonce

Que reproche-t-on aux Musulmans de ...