Accueil » ACTUALITE » Grand remue-ménage au Parti des Travailleurs. Hanoune crie au scandale
Head of the Algerian Workers' Party Louisa Hanoune gives a speech during a political meeting ahead of the upcoming presidential election, on April 8, 2014 in Kolea, a town in Tipaza Province, northern Algeria. The only woman in the race is 59, a member of parliament and a prominent leftist politician who ran in two previous presidential contests. AFP PHOTO/FAROUK BATICHE (Photo by FAROUK BATICHE / AFP)

Grand remue-ménage au Parti des Travailleurs. Hanoune crie au scandale

Assiste-t-on aujourd’hui à la naissance d’un Parti des Travailleurs (PT) «parallèle»? La formation politique de Louisa Hanoune traverse des “nuages”. La “crise” interne qui couve ce parti depuis quelques temps déjà, semble s’accentuer à l’approche de la prochaine échéance électorale, à savoir les députations du 12 juin prochain. Les choses s’accélèrent et ne se ressemblent pas au sein du parti en proie, selon certaines indiscrétions, à des divergences et des luttes intestines. Une crise que dément d’ailleurs et formellement la Secrétaire générale Louisa Hanoune qui dénonce un “complot” émanant de parties exogènes à son parti politique. Aux yeux des observateurs de la scène politique nationale, ce parti n’est plus ce qu’il était après le scandale politique du “clan” Boutef et la libération après de la Secrétaire Générale du PT qui a clamé son innocence des accusations, se disant “victime”. La même chef de parti réagit face à la rencontre tenue, à son insu, à l’hôtel Mazafran, par ce qui est d’ores et déjà présentée comme un mouvement de redresseurs de ce parti. La S.G du PT a dénoncé cette rencontre, parlant d’un “complot” monté par des “parties externes” à sa formation. Louisa Hanoune a qualifié cette rencontre d’”illégale” et les participants de “personnes étrangères” à son parti politique. Mais qu’est-ce qui se passe réellement au Parti des travailleurs ? Pourquoi toute cette cabale (interne ou externe) qui le cible à deux mois seulement de l’élection du nouveau Parlement ? Pour certains, il s’agit d‘une “crise interne” qui aurait débouché sur une dissidence. Pour d’autres, au contraire, c’est un « complot » tramé contre le parti par des parties externes ? Louisa Hanoune qui veut ainsi envoyer le fameux message à ses présumés détracteurs “j’y suis j’y reste”, insiste dans son communiqué sur le caractère illégal de la rencontre de Mazafran. Ce qui cependant a l’air de forcer l’attention et par-là même rajouter du flou, est le fait que Louisa Hanoune ait réagi par le biais de la “page officielle” du parti de Face Book et non pas sur sa page personnelle. Selon une lecture, la secrétaire générale du PT serait toujours à son poste. Cette question sur la création d’une “aile parallèle” du PT ne cesse de tourmenter les analyses des spécialistes en affaires politiques. C’est en effet autour du l’aspect juridiquement interne de la rencontre de Mazafran et celui de la direction du parti dirigé depuis plus de 30 ans par la ”femme de fer” auxquels sont centrées les principales interrogations de l’opinion autour de ce parti ces derniers jours et qui se sont allées s’amplifiant depuis hier. Ce dimanche, la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, a clairement dénoncé un “complot” visant sa formation politique. Mais que s’est-il passé au juste ? A l’hôtel Mazafran de Zéralda, ce qui est présenté par certains comme un mouvement de redressement, a tenu une rencontre. Ce conclave se serait soldé par l’élection d’un secrétaire général et ce, après un présumé retrait de confiance à Louisa Hanoune. Les participants à ce conclave ont, par la suite, procédé à l’élection de Mounir Nasri au poste de secrétaire général par intérim. Mounir Nasri est présenté comme étant un ancien député à l’APN au sein du PT. Aussitôt cette information relayée par de nombreux sites d’information, la direction du PT a réagi par le biais d’un communiqué dans lequel elle a dénoncé ce complot contre la direction légitime. En effet, dans un post publié hier sur la page du parti sur Facebook, Louisa Hanoune a qualifié la réunion qui a eu lieu à l’hôtel Mazafran à Alger d’«illégale» et les participants «de personnes étrangères au Parti des travailleurs». «Suite à la réunion illégale de personnes étrangères au PT tenue aujourd’hui à l’hôtel Mazafran pour interférer dans les affaires internes du parti, Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti réagira aujourd’hui (hier NDLR)», écrit le PT sur sa page Facebook. Louisa Hanoune est à la tête du PT depuis plus d’une vingtaine d’années et avant même l’arrivée au pouvoir en 1999 de l’ex-président déchu Bouteflika. Ayant dirigé ce parti depuis des lustres, participé à tous les grands évènements politiques du pays et pris part aux révisions d’une partie des Constitutions, son départ serait-il pour ainsi dire précipité par certains ou dû à une conjoncture politique spéciale? Louisa Hanoune du haut de ses 66 ans (ndr la dernière doyenne) dément en bloc avoir été “destituée” de son parti. Réussira-t-elle toutefois à tenir tête à ceux qu’on présente comme un mouvement de redresseurs de sa formation dans un contexte politique d’édification de l’Algérie nouvelle et ou plusieurs partis ont changé de directions à l’issue du dernier scandale lié à la corruption à l’image du FLN (Djemai et Ould Abbes) , le RND (Ouyahia) et le TAJ (Ghoul ).

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles du 07 septembre prochain. Le FLN pour la candidature de Tebboune

Le Président de la République ...

Pour assurer les permanences de trois jours de l’Aïd Al Adha. 1.008 commerçants réquisitionnés dont 291 boulangers et 03 laiteries

L’Aïd Al Adha est une ...

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...