Accueil » ORAN » Grand galop des citoyens depuis trois semaines sur la vaccination. Les médecins généralistes des urgences des dispensaires, un exemple de dévouement

Grand galop des citoyens depuis trois semaines sur la vaccination. Les médecins généralistes des urgences des dispensaires, un exemple de dévouement

Le grand galop des citoyens de la capitale de l’ouest sur la vaccination observé depuis deux à trois semaines, soit depuis la montée vertigineuse des contaminations par le Covid, a complètement chamboulé le comportement de l’individu de plus en plus embarrassé par les flambées, la fermeture des plages et la réduction du confinement à domicile. Un phénomène psychologique s’est emparé du citoyen lambda qui fait montre d’une prise de conscience efficiente à l’égard de la nouvelle donne épidémiologique. Cet état d’esprit pour le moins légitime a engendré une ruée sans précédent des citoyens sur les dispensaires et les polycliniques en quête de vaccin, soit pour les tests antigéniques que les médecins généralistes s’empressent depuis quelques jours de leur imposer pour dissiper le doute. Les médecins généralistes de services d’urgence au niveau des dispensaires sont en train d’intensifier les consultations afin de parer à toute éventualité, ce qui permet parfois aux malades présentant des symptômes grippaux d’agir plus vite et d’une manière précoce afin d’éviter tout développement de la circulation virale. Au niveau des dispensaires du centre-ville d’Oran, comme l’EPSP «Toulouse» ou celui du boulevard de l’ALN (Front de mer), les citoyens y viennent depuis les premières heures de la matinée durant les jours ouvrables afin de se faire consulter pour diverses raisons. Les médecins de dispensaires ne négligent aucune piste et ont l’air de prendre «très au sérieux» la situation sanitaire. En plus, les consultations ne sont pas si rapides comme l’on croit et peuvent nécessiter le temps voulu selon le cas des malades et du questionnaire des médecins. Cette qualité améliorée de la prise en charge des malades au niveau de certains dispensaires a suscité son effet boule de neige immédiat au point où ces derniers ont fini par se rabattre sur les polycliniques et les dispensaires plutôt que d’aller dans des hôpitaux surchargés et sous pression à cause de l’affluence considérable des malades atteints de covid.

À propos B.HABIB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Elections présidentielles du 07 septembre prochain. Le FLN pour la candidature de Tebboune

Le Président de la République ...

Pour assurer les permanences de trois jours de l’Aïd Al Adha. 1.008 commerçants réquisitionnés dont 291 boulangers et 03 laiteries

L’Aïd Al Adha est une ...

Le Président de la République s’exprime sur les souffrances des ghazaouis. «Une tache dans l’histoire de l’humanité»

Des bombardements et des morts ...

Mers Al Hadjadj. Près de 200 embarcations de fortune évacuées mercredi du petit port

Dans le cadre de la ...

L’armée sioniste a détruit intentionnellement toutes les infrastructures de base. Plus de 20 ans pour reconstruire Ghaza

Comment reconstruire la bande de ...