Accueil » RÉGIONS » GISB, partenaire inséparable de l’Université

GISB, partenaire inséparable de l’Université

Le partenariat avec le milieu socioéconomique est une stratégie mûrie de l’Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem. Son vice rectorat, chargé de la coopération et du partenariat, s’inscrit parfaitement dans cet axe qui est celui de mettre les compétences scientifiques au service du développement de la région. Pour ce faire, ce jeudi 08 octobre 2020, une forte délégation universitaire, menée par le professeur Mostefa Belhakem, recteur de l’Université, est descendue hôte chez le Groupe Industriel Sidi Bendehiba à Mesra, dans la perspective de consolider la relation (Entreprise-Université) et conforter le partenariat. Il faut souligner que cette relation de collaboration entre l’UMAB et GISB est née en 2014. Une relation de partenariat qui s’est soldée effectivement par des actions concrètes converties en projets. Des stages incessants et réguliers d’étudiants ainsi que ceux programmés, de la licence professionnelle dans le cadre du projet COFFEE (UE), des échanges avec les facultés, ont permis d’ouvrir l’horizon de l’employabilité à une centaine de diplômés, issus des diverses facultés de l’UMAB. La rencontre aujourd’hui entre les responsables de GISB, en l’occurrence Mr B.Kobibi, en sa qualité de PDG du Groupe avec les responsables de l’UMAB, a été très fructueuse quant à la qualité du débat visant à promouvoir la recherche, à consolider la collaboration sur des thèmes qui intéresseraient les deux parties et asseoir une passerelle d’échanges dans plusieurs secteurs de l’innovation technologique. Le PDG du GISB s’est exprimé sur les modalités pratiques de la collaboration définissant, au passage, certains besoins qui pourraient être des axes du partenariat. Le professeur M.Belhakem, à son tour, a déclaré, dans ce contexte, que l’une des recommandations essentielles de la nouvelle réforme de l’enseignement supérieur est la nécessité d’adapter les formations universitaires aux besoins du monde du travail. D’ajouter:  »Diriger les professionnels vers les laboratoires de recherche ou les équipes pédagogiques susceptibles de répondre à leurs attentes .Organiser périodiquement des rencontres avec les professionnels ainsi que des journées sur des thèmes d’actualité». De poursuivre:  »Faire connaître aux professionnels, les formations et les activités de recherche de l’université. Faire rencontrer aux universitaires des partenaires industriels pour rendre l’université plus accessible aux petites et moyennes entreprises. Toutes ses actions sont au profit de l’employabilité et la lutte contre le chômage des jeunes diplômés », a conclu le recteur. Dans une organisation optimale, 03 conventions ont été ratifiées par les deux parties, englobant trois entreprises du secteur énergétique appartenant à GISB.

À propos CHAREF KASSOUS

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mostaganem. Les constructions illicites renaissent sous une autre forme

A Mostaganem des milliers de ...

Mostaganem. L’abandon des cimetières continue à agacer les citoyens

La gestion des cimetières de ...

Circulation routière à Mostaganem. Les bilans du massacre routier sont terrifiants

Les accidents meurtriers de la ...

Haut Conseil de la Jeunesse à Mostaganem. Les représentants ont du pain sur la planche

A l’instar des autres wilayas ...

Etudiants étrangers à Mostaganem. GISB ELECTRIC prépare ses délégués pour son projet africain

La valorisation du secteur de ...

%d blogueurs aiment cette page :