Accueil » SPORT » Ghana-Algérie, à 18h, (dernier tour des éliminatoires de la CAN-2023). EN-U23: Le rêve olympique passe par Kumasi

Ghana-Algérie, à 18h, (dernier tour des éliminatoires de la CAN-2023). EN-U23: Le rêve olympique passe par Kumasi

Incapable de prendre un avantage, ne serait-ce que minime, lors du match aller à Annaba, la sélection nationale des moins de vingt-trois ans cherchera à créer l’exploit, aujourd’hui à Kumasi, pour éliminer le Ghana et se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Tenue en respect sur l’herbe du 19-mai 1956 vendredi soir (1-1) par une sélection ghanéenne solide mais sans génie, l’EN U-23 de Noureddine Ould Ali est, en effet, condamnée à une prouesse XXL pour espérer survivre à cet ultime qualificatif avant la CAN de la catégorie, prévue au mois de novembre de l’année en cours au Maroc. Une mission difficile mais pas impossible que les Verts tenteront de transformer en réalité palpable, à partir de 18h, dans un Baba Yara Stadium qu’on annonce plein à craquer vu l’engouement populaire que suscitent cette affiche au pays d’Abedi Pelé. Arrivée à Kumasi via Accra samedi, la sélection nationale s’est entraînée, à ce propos, dans l’après-midi du dimanche sur la pelouse du stade de la Technologie de l’Université de Kumasi. C’est vers 15h30, précisera la cellule de communication de la FAF, que le bus transportant la sélection a quitté l’hôtel, où le thermomètre affichait 36° avec un taux d’humidité toutefois supportable.
L’échauffement conduit par Nasereddine Daineche a débuté une demi-heure plus tard. L’assistant du coach et spécialiste en préparation physique s’y est attelé pour mettre les joueurs en jambes et chercher de la mobilité. Puis, c’était au tour du staff technique d’expliquer le plan de travail aux joueurs, avec d’un côté Mohamed Benhammou et les gardiens de but pour un entraînement spécifique, et l’autre adjoint, Djamel Mesbah, pour les principes tactiques à adopter lors du match de mardi. Le groupe qui a disputé le match-aller à Annaba a travaillé en jeu réduit, avant que le coach national, Noureddine Ould Ali, n’invite les autres joueurs à une opposition au cours de laquelle les coéquipiers de Dorval devaient répéter plusieurs actions, dont l’aspect défensif avec les corrections apportées après le visionnage vidéo. Avec aucune blessure ou suspension à déplorer, les Fennecs semblent prêts au combat physique du jour et à l’ambiance surchauffée du stade de Kumasi avec, en ligne de mire, un exploit qui leur offrira la possibilité de composter leur billet pour la CAN-2023 où se jouera, également, la qualification aux Jeux Olympiques de Paris de l’année prochaine.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

En tournée à travers les séances d’entraînement des clubs de l’élite nationale. Ce que cherche Petkovic en Ligue 1

En assistant aux séances d’entraînement ...

JS Kabylie – MC Oran (A 18h – 23ème journée de L1). Entre deux grands malades

Dans un classique qui a ...

Le N°10 du MCA soigne ses statistiques et son image. Un Belaïli nouveau pour charmer Petkovic

Avec 11 buts et pas ...

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...