Accueil » Point de Vue » Gaza : Seule, face à l’injustice internationale

Gaza : Seule, face à l’injustice internationale

J’ai compris qu’il ne suffirait pas de dénoncer l’injustice, il fallait donner sa vie pour la combattre. Albert CAMUS

La question palestinienne et Gaza avec, est d’abord un problème d’injustice internationale. L’entité sioniste ne s’est d’elle-même. C’est ça et reste toujours une création de l’ordre mondial, qui d’ailleurs la protège et l’entretient. Ce qui est arrivé aux Palestiniens comme malheurs, c’est bien l’ordre mondial à leur tête les USA, la Grande Bretagne et la France, à moindre importance la Russie qui endosse la grande part de responsabilité dans cet acte d’injustice du siècle dernier. La force sioniste et ce depuis plus de 75 ans, n’est qu’une force exécutante d’une volonté internationale. La preuve, c’est que tous les crimes et génocides perpétrés contre les palestiniens, au vu et au su de tout le monde, depuis la date sus-indiquée n’ont jamais fait objet du moindre acte de répression. Depuis la première résolution 181, datant de 1947, c’est-à-dire, pendant le mandat britannique et avant la création de l’entité sioniste, jusqu’au la dernière 2334 datant de 2016, environ 35 résolutions n’ont jamais passé à la phase exécutive. C’est justement cette mystérieuse «impunité» du siècle qui laisse plus d’une personne perplexe. L’on ne peut même pas utiliser un ton fort et menaçant contre l’Entité sioniste : le Conseil de sécurité «consterné» par les mesures israéliennes d’expansion des colonies de peuplement», titrait un journal français, relatant l’événement.. C’est-à-dire, il y a sur le tas des empiétements injustes et des expropriations illégales sur les terres d’autrui… cet autrui -palestinien- propriétaire de son lopin de terre depuis des siècles, se voit dépossédé de son bien par le trait d’une plume. Le hic, c’est que l’Organisation mondiale chargée de veiller à l’exécution du droit international et justement de lutter avec la plus grande fermeté contre tout genre de violation, n’a pas trouvé mieux que d’exprimer sa «consternation», à l’égard des actes criminels sionistes à l’endroit des droits palestiniens. L’Ordre mondial possède encore de larges prérogatives afin d’atténuer l’étreinte qui fait pression sur les palestiniens de Gaza. Cependant, ces gens n’ont même pas la moindre petite intention de trouver les solutions adéquates au martyre d’un peuple qui meurt quotidiennement et à petit feu, soit par l’embargo ou par les raids de l’aviation sioniste. Dans les médias des «peuples civilisés» de l’Occident, le martyre des Palestiniens de Gaza n’est jamais relaté et s’il est, c’est en forme de «fait divers».

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pas de fête de l’Aïd pour Ghaza

Comment pourrait-on penser à célébrer ...

Hamas a déjà gagné la guerre

Loin des considérations exclusivement militaires…, ...

Et… on continue à vendre des armes à Israël !

C’est une erreur de penser ...

La Harga continue de plus belle

Pour certains jeunes en plein ...

Produits périmés: des tonnes et des tonnes saisies

Les services de contrôle qualité ...