Accueil » Point de Vue » France : Pas d’excuses pour l’Algérie

France : Pas d’excuses pour l’Algérie

Depuis pratiquement l’indépendance de l’Algérie, il y a 60 ans de ça, une catégorie d’algériens simplets attend toujours que la France colonialiste fasse des excuses pour le feuilleton de crimes commis à l’égard du peuple algérien, au cours de l’époque de 132 ans d’occupation. La dernière du genre était l’annonce officielle de Macron de la France que sa république des droits de l’Homme ne présentera absolument pas d’excuses au peuple algérien. Pourquoi, selon vous cette audace hors pair du plus «incapable» des présidents français? Ne voyez-vous pas que Macron s’exprime avec un courage qui n’est pas le sien? Ou bien, c’est notre faiblesse qui aurait inspiré de la témérité au «grand chef blanc» des français? Personnellement, j’opte pour cette dernière conclusion… Effectivement et depuis pratiquement les pourparlers d’Evian nous étions toujours le maillon faible de la chaîne. Pour croire vraiment à cette thèse, il faudrait jeter un coup d’œil sur les clauses – officielles et secrètes – des accords d’Evian afin de voir et se faire une idée juste et sincère. En lisant ces clauses vous allez automatiquement arriver à dénouer le secret enrobant le mystère de ces relations. Une seule cause pourrait inciter la France à reconnaître ses crimes ! C’est quand elle apprendra que ses intérêts en Algérie font sérieusement l’objet d’une menace imminente. En fait, tout est régi par le facteur des intérêts ! «Chez eux», il n’y a pas de facteur moral, le mea culpa, les remords et toutes ces balivernes …Ce n’est pas uniquement les algériens qui ont fait l’objet d’actes criminels de la part des armées de la France colonialiste. Il y a une multitude de peuples qui depuis le 16ème siècle «goutaient» des affres du système impérialiste français, ambitionnant à instaurer la «grandeur de la France» sur les souffrances et les cadavres des peuples soumis. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de l’été 1789, n’a pas pour autant pu atténuer la soif débridée des français à se rendre forts et heureux en tuant ou exterminant des peuples innocents. Pourquoi ? Parce que la notion de l’Homme et du citoyen ne concerne que les citoyens français ! Implicitement, un arabe, un africain, un indochinois ou un antillais ne sont pas des êtres humains «façon de parler». Pour conclure tout ce baratin, il faudrait se mettre dans la tête une vérité immuable, que tant que les Algériens font preuve de faiblesse vis-à-vis des français, la question des «excuses» va demeurer «un jeu théâtral», entre les deux rives..

À propos Abdelkader Benabdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Victoire diplomatique pour la Palestine

La grande révolte palestinienne du ...

La sécurité sanitaire 2025-2030

La sécurité sanitaire pourrait avoir ...

Le dessalement: une option stratégique

Face à l’indisponibilité de l’eau, ...

2027, serait-elle, l’année de l’émergence?

C’est une thèse qui n’est ...

Les vents des présidentiels

A cinq mois des élections ...