Accueil » SPORT » Fortunes diverses pour les internationaux de l’OGCN. A Nice, les Algériens animent le mercato

Fortunes diverses pour les internationaux de l’OGCN. A Nice, les Algériens animent le mercato

A l’OGC Nice, où l’on compte le plus gros contingent d’internationaux algériens de la Ligue 1, ce marché hivernal des transferts risque d’esseuler Hichem Boudaoui, bien parti pour devenir le seul DZ sur la Côte d’Azur. Cela en raison des probables transferts de Bilal Brahimi et d’Andy Delort au moment où Youcef Atal est, encore une fois, blessé et indisponible. L’ancien latéral-droit du Paradou s’est, en effet, blessé à une cheville et a déclaré forfait pour le déplacement des Aiglons à Rennes, où les attend la troupe à Bruno Genesio. Hier soir, l’OGC Nice a, d’ailleurs, composé sans son latéral explosif qui avait déjà raté le match de reprise du championnat de France, disputé jeudi à domicile face au RC Lens (0-0). Le natif de Tizi-Ouzou s’était blessé le 16 décembre dernier lors du match amical joué à Nice face aux Italiens de l’Atalanta Bergame (0-3). C’est déjà la troisième blessure de la saison pour Atal (26 ans), après celles contractées à la cuisse en septembre et octobre derniers. Avant la rencontre d’hier et après 16 journées disputées, l’OGC Nice pointait à la 9ème place au classement avec 21 points, à huit points des places européennes. De son côté, Billal Brahimi, le jeune international algérien de l’OGC Nice, pourrait quitter les Aiglons durant ce marché des transferts hivernal à en croire les informations du quotidien français  l’Équipe. En manque de temps de jeu depuis le début de saison et l’arrivée du technicien suisse Lucien Favre sur le banc, avec seulement trois titularisations en Ligue 1, l’ailier gauche de 22 ans pourrait être prêté en ce mois de janvier 2023. Recruté par l’OGC Nice, il y a une année en provenance d’Angers SCO contre 7 millions d’euros, Billal Brahimi ne manquerait pas de prétendants en Ligue 1. Il pourrait choisir de partir pour relancer sa jeune carrière. Arrivé à Nice à l’été 2021, en provenance de Montpellier contre 10 millions d’euros, Andy Delort devrait, pour sa part, entamer une nouvelle aventure à 31 ans. Il serait mécontent de sa situation sportive et contractuelle. Andy Delort pense qu’il n’est pas utilisé de la meilleure des façons par l’entraîneur suisse Lucien Favre. Il n’aurait aussi pas aimé le fait que le club du sud de la France n’ait pas respecté certains engagements salariaux. Toujours selon le média français, l’attaquant algérien aurait des prétendants en Ligue 1, où il brille depuis plusieurs années désormais, mais aussi dans les pays du Golf. De son côté, la direction niçoise ne semble pas pressée de céder l’ancien montpelliérain. Reste à savoir si Andy Delort a l’intention de forcer son départ en ce mois de janvier. Ayant connu pas moins de dix clubs depuis le début de sa carrière professionnelle, dans trois championnats différents, le champion d’Afrique 2019 pourrait avoir envie d’une nouvelle expérience.

À propos Rachid.BELARBI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De nouveau très en vue avec l’Olympique Lyonnais. Benrahma monte en puissance

Et si le fait d’avoir ...

La course au maintien s’emballe à 8 journées de la fin Magra en surprise, Chlef s’enlise

Bien que leur équipe ne ...

Classée 43ème nation mondiale et 7ème africaine. L’Algérie fait du surplace

Sans surprise, l’Algérie a fait ...

Son retour en EN, Petkovic, ses objectifs, sa grave blessure … Les confidences de Benzia

Dans une interview accordée au ...

En perspective des rencontres de juin face à la Guinée et l’Ouganda. Petkovic, l’embarras du choix

Après avoir effectué une large ...